mardi, juillet 23, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

Filière anacarde : Les producteurs jubilent

« La lutte a payé ». Ainsi se réjouissent les producteurs d’anacarde, suite à la décision du gouvernement de la transition de rattacher le conseil Burkinabè de l’anacarde (CBA) au ministère de l’agriculture. C’était d’ailleurs un de leur combat afin que, disent-ils, un accent particulier soit mis sur le maillon production, « sans lequel la filière ne saurait prospérer ».

« Le CBA compte plus de cinq (05) directions techniques et une trentaine d’agents. Il n’y a qu’une seule direction dédiée à la production avec un seul agronome, c’est-à-dire un technicien de l’agriculture. C’est donc dire que la production n’est pas une préoccupation du CBA dans sa configuration actuelle. Pourtant, sans production, pas de transformation ni de commercialisation » a dépeint un acteur du maillon production.

Et ce dernier de se réjouir du fait que le CBA sera désormais rattaché au ministère en charge de l’agriculture. Cela permettra dit-il, de mettre un accent particulier sur le maillon production « sans lequel la filière ne saurait prospérer ». « Pour développer une filière, c’est à travers la base qui est la production. Tant que le maillon production n’est pas développé, il serait difficile de parler de commercialisation ou de transformation parce qu’il faut d’abord produire avant de transformer ou de commercialiser » insiste-t-il.

Du reste, est-il convaincu que la filière anacarde du Burkina peut se hisser parmi les meilleurs du continent pour peu « qu’une attention particulière lui soit accordée ». « Nous avons tous les atouts pour être le meilleur ou parmi les meilleurs en Afrique en termes de production de l’anacarde. Malheureusement, on traine les pas » indique-t-il.

Toutefois, espère-t-il qu’avec le ministère en charge de l’agriculture comme tutelle du CBA, les lignes pourront bouger.

Pour commencer, souhaite-il que les sommes collectées dans les prélèvements opérés à l’importation soient réinvesties dans la filière en générale, notamment dans son maillon production pour booster celui-ci.

Pour rappel, c’est en sa séance du mercredi 07 février 2024 que le conseil des ministres a décidé de la modification du décret portant création du conseil burkinabè de l’anacarde (CBA) (décret n°2019-0429/PM/MINEFID/MCIA/MAAH/MDICAPME du 09 mai 2019) pour entre autres, le rattacher au ministère en charge de l’agriculture.

Avec 2,3% des exportations en 2021, la noix de cajou est désormais le 2ème produit agricole d’exportation du Burkina Faso après le coton (rapport 2023).

La valeur des exportations de la noix brute de cajou est estimée pendant cette même période, « à environ 40 milliards de FCFA et représente 1,6% des exportations totales du Burkina Faso ».

Le cajou est produit dans quatre (04) régions du Burkina Faso à savoir les Hauts-Bassins, les Cascades, le Sud-Ouest et le Centre-Ouest.

Jack Koné/Ouest Info

La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

Publicité

Publicité

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina. Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso. De ces 26 sociétés...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...
Quitter la version mobile