mercredi, juillet 24, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

Inondations à Bobo : L’homme et l’insuffisance des investissements pointés du doigt

Les premières autorités de la ville de Bobo-Dioulasso ont visité, ce lundi 10 juin 2024, des structures sinistrées suite à la grosse pluie du dimanche 09 juin 2024.

De la RTB2/Hauts-Bassins à la vieille mosquée de Dioulassobâ en passant par passant par la direction régionale du trésor et du camp Ouezzin Coulibaly ce sont une dizaine d’endroits que la délégation conduite par le secrétaire général de la région a visité.

L’objectif de cette visite voulue par la gouverneure selon lui, est de constater de visu l’ampleur des dégâts mais aussi apporter un appui psychologique aux concernés.

Après constat, le secrétaire général de la région relève qu’il y a beaucoup d’efforts à faire, tant du côté des populations que du côté du gouvernement.

Des dégâts causés par les inondations de dimanche 09 juin 2024

« Après constat, nous tirons la conclusion qu’il y a beaucoup d’efforts à faire de la part d’abord des hommes, parce que la première cause de cette situation, c’est d’abord le bouchage des caniveaux.  C’est une action entropique qui a conduit à boucher les caniveaux. Malgré les efforts de la collectivité qui, il y a de cela quelques semaines a débouché 40 km de caniveaux dans la ville de Bobo-Dioulasso, il y a aussi de gros investissements qui doivent être faits », a-t-il relevé qui annonce une rencontre dans un bref délai pour permettre aux acteurs de mieux cerner le problème mais aussi envisager des solutions.

Pour les investissements qui dépassent les compétences de la collectivité, précise-t-il, un compte rendu sera fait aux plus hautes autorités du pays.

Abraham Somdo, secrétaire général de la région des Hauts-Bassins

Rappelons que les inondations de dimanche ont aussi concerné des domiciles privés. Et la direction régionale de l’action humanitaire serait à pied d’œuvre « pour faire les premiers constats, évaluer les besoins primaires urgents et apporter des réponses appropriées dans le cadre du Conseil Régional de Secours d’Urgence et de Réhabilitation (CORESUR) ».

En attendant des inventaires pour évaluer avec exactitude l’ampleur des dégâts, il convient de préciser que ceux-ci sont énormes. Heureusement, il n’y a pas eu de perte en vie humaine selon l’autorité !

Jack Koné/Ouest Info

La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

Publicité

Publicité

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina. Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso. De ces 26 sociétés...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...
Quitter la version mobile