dimanche, juin 16, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

Université Nazi Boni : les 72 Heures de l’UFR/SJPEG

Moments de rencontre, d’échanges et de partages de connaissances, les 72 heures de l’unité de recherche et de formation des sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion de l’université Nazin Boni (UF/SJPEG) se sont tenues du 2 au 4 mai 2019 à Bobo-Dioulasso.

Le présidium à l’ouverture des 72 heures de l’UFR/SJPEG

Au programme de ces 72 heures, un cross populaire, un procès fictif (mise en scène), visite du port sec et de la chambre de commerce et d’industrie de Bobo, une conférence sur l’entreprenariat en rapport avec les startups numériques, la finale de la coupe du directeur, la finale des débats oratoires, le tout, couronné par le village des 72 heures.

« Façonner des étudiants baptiseurs au service de la nation » ; c’est le thème que la ligue des juristes et le club des économistes de l’UNB ont décidé, d’un commun accord, de l’organisation de ces 3 jours de mise en valeur de leurs filières. La tenue de cette activité serait venue selon Rouamba Bakary Johnson, délégué général de l’UFR/SJPEG, d’une constatation de l’acquisition des connaissances techniques et de l’absence de phases pratiques au sein de ladite UFR.

Au-delà de cet état de fait, plusieurs préoccupations ont été mentionnées par les étudiants notamment le problème du retard académique et la non effectivité du master à l’UFR/SJPEG. A ces préoccupations, le Dr Joseph Bayala parrain de la cérémonie et directeur de l’UFR/SJPEG ne manque pas d’explications : « Les retards, nous les connaissons depuis un certain temps. Ils découlent en grande parti du manque de moyen. Comprenez par là les ressources humaines, matérielles et financières ».

Toutefois se veut-il rassurant : « aujourd’hui, chacune des parties est engager à jouer sa partition et c’est en cela que nous allons pouvoir petit à petit rattraper le retard que nous connaissons ».Dépité, Joseph Bayala affirme ne pas prendre du plaisir à voir des bacheliers attendant leur rentrée jusqu’au moi de mai. Il est suivi dans son élan par Yacouba Sourabié qui confirme la présence de la question du master en SJPEG sur la table des discussions. Et toute l’administration à en croire ses propos, est à pied d’œuvre pour rendre effectif l’ouverture d’un master en SJPEG dans les plus brefs délais.

A.K Sanou/Stagiaire

La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

Publicité

Publicité

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina. Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso. De ces 26 sociétés...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...
Quitter la version mobile