mardi, juin 25, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

Abattoir frigorifique de Bobo : Ces dizaines de millions de FCFA non recouvrés

400 000. C’est en moyenne le nombre d’animaux abattus à l’abattoir frigorique de Bobo-Dioulasso par an.  Avec en moyenne une taxe de 100 FCFA par tête, cela rapporterait à la commune de Bobo-Dioulasso 40 millions FCFA par an.

Chose que l’exécutif locale peine à recouvrer. La défaillance du système de recouvrement ainsi que le refus de certains acteurs de s’acquitter de cette taxe en seraient les principales causes. « En 2022, nous n’avons reçu que 5 millions FCFA au titre de la taxe d’abattage des animaux », indique un acteur de la chaine financière de la commune.

Il faut donc rectifier le tir afin de renflouer les caisses de la commune. C’est pour cela d’ailleurs que la délégation spéciale communale a décidé non seulement de réviser cette taxe mais aussi et surtout, de réorganiser le système de recouvrement pour maximiser le taux de celui.

Le débat a été mené lors de la première session ordinaire de l’exécutif locale qui se tient du 26 au 28 mars 2024. Entre autres décision, il a été décidé de revoir cette taxe mais aussi de dissocier la perception de la part de la commune à celle dédiée au fonctionnement de l’abattoir.

Pour rappel, c’est en 1962 que l’abattoir frigorifique de Bobo-Dioulasso a été construit. Celui-ci ne répondrait plus aux normes et certains acteurs se cacheraient derrière cet argument pour refuser de payer la taxe.

Jack Koné/Ouest Info

La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

Publicité

Publicité

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina. Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso. De ces 26 sociétés...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...
Quitter la version mobile