mercredi, mai 22, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Crise à la FBF : Le CNOSB tente de concilier les 2 parties

spot_img

Partager sur

Le comité national olympique des sports burkinabè CNOSB a entamé, dans la matinée de ce lundi 20 novembre 2023, une médiation entre la fédération burkinabè de football (FBF) et les clubs exigeant la démission de Lazare Banssé à Ouagadougou. L’objectif de cette méditation est de minimiser les conséquences de cette crise sur la participation et la performance des étalons à la CAN, selon le CNOSB.

Le championnat de première division et de deuxième division burkinabè est en arrêt depuis le 10 novembre dernier, suite à l’affaire des 25% de retenue sur les bourses des clubs.

Malgré l’assurance de la fédération burkinabè de football à rembourser les 4 mois de la saison sportive 2022-2023, la situation ne semble toujours pas convenir aux clubs. Le vendredi 17 novembre dernier, lesdits clubs, dans un communiqué exigeaient la démission pure et simple de Lazare Banssé à la tête de la FBF.

Redoutant que ce mouvement d’humeur n’ait des conséquences fâcheuses sur la participation des étalons à la CAN 2023, à moins de deux mois de la compétition, la CNOSB veut trouver une solution entre les deux camps afin que les choses reviennent à la normale.

Bertrand Kaboré, représentant de la FBF

Après des échanges houleux, la rencontre avait été suspendue en mi-journée et reprise ce soir à 15h. Pour l’instant les clubs sont catégoriques quant à la démission de Lazare Banssé.

Quelques extraits des échanges.

Camp des clubs : « Lazare Banssé doit démissionner »

CNSOB : « Sur la question de cet argent, la fédération a fauté. Mais nous vous demandons pardon de laisser le président Banssé terminer son mandat pour le bonheur du football burkinabè ».

CNSOB : « Laisser la CAN se terminer. J’ai dit de ne plus couper l’argent. Les 84 millions, ce sera résolu »

Camp des clubs : « C’est un faux problème. La CAN n’est en rien liée au fonctionnement de la fédération. L’échec ou le succès de la CAN n’a rien à avoir avec cette situation »

Jusqu’à à l’heure actuelle, les échanges se poursuivent afin de trouver une solution qui sera acceptée par tous.

Gaoussou OUEDRAOGO, collaborateur Ouest-Info

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...