dimanche, mai 19, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Bobo-Dioulasso : Les rues sont « vidées » de leurs mendiantes

spot_img

Partager sur

Les mendiantes, conformément à l’ultimatum des autorités locales, ont désertés plusieurs rues de la ville de Bobo-Dioulasso. C’est le constat que nous avons fait dans la matinée de ce 17 avril 2024, 24 heures après l’expiration du délai qui leur a été donné pour libérer les rues.

Les principaux feux tricolores du Boulevard du cinquantaine (ex boulevard de la révolution) qui étaient auparavant envahis par les mendiantes avec leurs enfants sont déserts.

Du feu du Lycée Mixte d’Accart-ville à celui de l’immeuble Wobgo en passant par le feu au niveau de la station total (pont d’Accart-ville), tout est libre. Plus de mendiantes ou leurs enfants qui faufilaient entre motocyclistes et automobilistes, mettant en danger leur vie et celles des autres.

La circulation est donc fluide. Les usagers peuvent s’arrêter sans crainte de se voir accoster par des enfants qui s’adonnent à la mendicité sous la tutelle bienveillante de leur génitrice.

C’est un soulagement, confie Souleymane Kan avec un air heureux, cet usager qui se voyait « harceler au quotidien par ces indigents ».

Parties des feux tricolores, elles se sont regroupées en un seul endroit avec bagages et enfants, attendant d’être rapatriés dans leur pays d’origine comme le désirent nombre d’entre elles.

Pour rappel, ces mendiantes de profession sont majoritairement d’origine Nigérienne. C’est après avoir été « rapatriés de la Côte d’Ivoire et de la Guinée » qu’elles ont selon elles, retrouvés refuge à Bobo-Dioulasso pur continuer leur activité de mendicité.

Le samedi 13 avril 2024, les autorités locales de Bobo-Dioulasso, au regard des dangers qu’engendre cette activité non seulement pour les concernées mais aussi pour les usagers, ont décidé de mettre fin à cela. Un ultimatum de 72 heures leur avait été donné pour quitter les rues. Ce dernier est expiré depuis le 16 avril 2024.

Diakalia SIRI/Ouest Info

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...