mercredi, juin 19, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

L’ADM à propos de la situation nationale: « La victoire contre les forces du mal passe aussi par la promotion de la cohésion sociale »

spot_img

Partager sur

Ceci est une déclaration de l’association destin en main (ADM) en lien avec la situation nationale, notamment la lutte contre le terrorisme.

Le Burkina Faso, confronté depuis quelques années au terrorisme, a connu un nouveau souffle depuis l’arrivée en septembre 2022 du MPSR 2 avec à sa tête le Capitaine Ibrahim TRAORE.

Plus d’un an après, ceux-ci ont entrepris de nombreuses actions pour relever le défi de la lutte contre le terrorisme. Ces avancées significatives dans cette lutte se matérialisent par la diversification des partenariats, l’acquisition de nouveaux équipements, le recrutement des Hommes au profit des Forces de défenses et de sécurité (FDS), la création de nouvelles unités combattantes, etc.

Et les résultats sont de plus en plus encourageants sur le terrain. Toute chose qui laisse espérer une fin, bientôt de cette guerre à notre profit. C’est fort de cet espoir qu’a suscité le Président de la Transition au peuple burkinabè que l’Association Destin en Main (ADM) réaffirme encore une fois son soutien indéfectible aux autorités de la transition et reste persuader que la victoire contre les « forces du mal » passe aussi par la promotion de la cohésion sociale et du vivre ensemble.

Des valeurs que défend l’Association Destin en Main depuis sa création. C’est pourquoi elle invite les autorités de la transition à toujours privilégier le pardon et le dialogue avec tous les fils et les filles du Burkina.

La lutte contre le terrorisme exige que nous fassions preuve de discernement. S’il y’a des brebis galeuses, autant les extirper et racheter les bonnes volontés. Il est nécessaire que chacun puisse reconnaître sa place dans la société afin de favoriser le retour de la paix.

Au-delà de la situation sécuritaire, il y’a que l’économie nationale peine à retrouver ses repères. En effet, préoccupés par la crise sécuritaire, les burkinabè doivent également faire face à la situation économique difficile que traverse le pays. 

Une crise qui n’est pas sans conséquence également sur les activités des opérateurs économiques. Face à cette situation, l’ADM invite le gouvernement à envisager des mesures pour la résilience et la prospérité économique du secteur privé national surtout dans ce nouveau contexte du retrait des pays membres de l’AES de la Communauté Economique Des Etats de l’Afrique de l’Ouest.

Il est également nécessaire qu’une stratégie nationale de promotion de l’investissement privé national dans des secteurs stratégiques soit mise en place.

Enfin, l’ADM invite le gouvernement à créer les conditions d’une émergence économique forte et durable, en luttant contre la pauvreté et en luttant fortement contre la corruption.

L’ADM ne doute point que l’ensemble des actions entreprise par les autorités de la transition vise à l’épanouissement du peuple burkinabè, mais beaucoup reste à faire.

C’est pourquoi elle invite les populations à toujours soutenir les autorités dans leur élan de recherche de souveraineté intégrée dans les domaines socio-économiques et sécuritaire. Quant à elle, elle réaffirme son plein soutien à la Transition en cette période cruciale pour l’avenir du Burkina Faso.

« ADM, ensemble prenons notre Destin en main »

El Hadj Amadou Baba DAYO

Président national de l’ADM

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...