mardi, juillet 23, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Burkina/Effort de paix : Les acteurs des examens scolaires des Hauts-Bassins donnent plus de 3 millions FCFA

spot_img

Partager sur

Surveillants, correcteurs, superviseurs et présidents de jurys des différents examens scolaires de la région des Hauts-Bassins ont, dans la matinée de ce vendredi 05 juillet 2024, remis un chèque de 3 millions 450 FCFA à la gouverneure de la région pour disent-ils, soutenir l’effort de paix.

C’est en réponse à l’appel du chef de l’Etat que l’ensemble des examinateurs des examens scolaires et préscolaires de la région des Haut-Bassins ont remis ce chèque de plus de 3 millions 450 FCFA à la gouverneure de la région de Hauts-Bassins, Mariama Konaté pour soutenir l’effort de paix. 

Selon le directeur régional de l’éducation préscolaire, primaire et non formelle des Hauts-Bassins, Karantao Souhalio, ce geste n’est pas une première pour les acteurs du monde éducatif de la région. Les encadreurs pédagogiques de la région, poursuit-t-il, avaient déjà fait un premier geste. « Cette fois-ci c’est l’ensemble des superviseurs, des correcteurs, des présidents de jury et surveillants des examens de la région qui ont contribué. Chacun a donné ce qu’il pouvait de manière libre et volontaire », a-t-il laissé entendre avant de remercier tous ceux qui ont participé à cette collecte de fonds qui pourrait selon lui, « aider nos forces de défense et de sécurité »

Une photo de famille pour immortaliser l’évènement

Un geste « très noble » selon la gouverneure de la région des Hauts-Bassins, Mariama Konaté.  « C’est un geste très important et très noble. Ce n’est pas le premier geste du monde éducatif. Le plus important ici ce n’est pas le geste lui-même.  Le plus important c’est la qualité des personnes qui ont posé le geste. Il s’agit des acteurs du monde éducatif. Ceux-là même qui ont en charge nos enfants.  Ils sont des exemples pour nos enfants. Et tout acte qu’ils posent fait tache d’huile auprès de nos enfants », s’est-t-elle réjoui.  

Mariama Konaté n’a pas manqué de remercier tous ceux qui contribuent d’une manière ou d’une autre à l’effort de paix. Toutefois, espère-t-elle, « qu’après la crise, les fonds seront mobilisés pour le développement du Burkina Faso ».

Leïla Korotimi Koté/Ouest Info.

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...