mercredi, juin 19, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Campagne cotonnière 2023-2024 : La Sofitex se veut rassurante

spot_img

Partager sur

La société Burkinabè des fibres textiles (Sofitex) a animé une conférence de presse le mardi 21 novembre 2023 à Houndé au cours de laquelle elle a partagé avec les professionnels des médias des informations relatives à la campagne cotonnière 2023-2024. C’était à l’issue de la cérémonie de lancement de la campagne d’égrenage et de commercialisation du coton.

Lue par Vincent Segda, la déclaration liminaire du directeur général de la Sofitex, Boubacar Seye a touché plusieurs aspects de la production cotonnière.

Sur la présente campagne, les conférenciers du jour ont rassuré quant aux résultats attendus qui sont de nature à donner de l’espoir. Le directeur général a souligné le fait que le rendement moyen à l’hectare est passé de plus de 600 kilogrammes la campagne dernière à plus de 800 kilogrammes à la présente campagne. Ce qui a amélioré les prévisions de productivité d’au moins 37% pour la campagne en cours.

Sur les stratégies de mobilisation et de motivation des producteurs autour du coton, Boubacar Seye a fait noter l’augmentation du prix du coton graine qui est passé de 300 FCFA la campagne dernière à 325 FCFA la présente campagne.

L’objectif de cette augmentation est d’améliorer, dit-il, le compte d’exploitation des producteurs. Il y a aussi l’organisation des foras qui ont permis, selon les conférenciers, de recueillir les préoccupations des producteurs afin de les résoudre. « Les foras sont importants pour nous car c’est une tribune d’interpellations mais aussi une formule de redevabilité envers les producteurs », le directeur général a-t-il souligné l’importance de l’organisation des foras dans la chaine de production du coton. Ce dernier a par ailleurs rassuré les producteurs quant aux dispositions prises pour une diligence dans les paiements.

A la question sur les actions posées et les perspectives envisagées par le directeur général depuis son arrivée à la tête de la société pour une relance durable de la production cotonnière au Burkina Faso, Boubacar Seye dresse un bilan.

Boubacar Seye, directeur général de la Sofitex au lancement de la campagne d’égrenage de la campagne en cours

De ce bilan, l’on peut retenir l’amélioration de la production cotonnière avec des prévisions satisfaisantes pour la présente campagne. On a aussi la mise en place d’un nouveau mécanisme de gestion de flux financiers. Ce qui permet selon le directeur général de la Sofitex, une meilleure gestion des finances au sein de la société.

A lire-Sofitex : La campagne d’égrenage 2023-2024 du coton officiellement lancée à Houndé

Boubacar Seye met aussi à l’actif de sa politique de relance durable de la production cotonnière le renouvellement du personnel à travers des recrutements effectués. En plus de ces actions, la direction générale de la Sofitex envisage un plan stratégique 2024-2028 en vue de booster davantage la production cotonnière.

Du reste, le directeur général de la Sofitex s’est penché sur la question de la distribution de la graine de coton aux unités de transformations.

Pour lui, aucune unité n’a un quelconque monopole sur la graine de coton de la Sofitex. « La Sofitex sert toutes les unités de transformation de la graine de coton qui sont au nombre d’une soixantaine. Nous ne privilégions aucune unité par rapport à une autre. Elles sont toutes des unités de transformations nationales qui emploient du personnel et qui paient des impôts. Nous avons donc le devoir de les servir toutes sans distinction », a précisé Boubacar Seye pour couper court aux plaintes de certaines unités qui souhaitent avoir un monopole sur la graine de coton Sofitex.

Boubacar Seye invite tous les burkinabè à soutenir les efforts de la Sofitex et des producteurs car dit-il, « le coton est le moteur de l’agriculture burkinabè ».

Abdoulaye Tiénon/Ouest Info

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...