mardi, juillet 23, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Secteur 25 de Bobo : Les commerçants sur la trame verte sommés de regagner le marché

spot_img

Partager sur

Le président de la délégation spéciale de la commune de Bobo-Dioulasso, Laurent Kontogom, a effectué une visite sur la trame verte du secteur 25 située à l’arrondissement 5 de Bobo-Dioulasso. Objectif, sensibiliser les commerçants qui occupent toujours les lieux à intégrer le marché du 25.  C’était dans la matinée de ce jeudi 20 juin 2024.

D’un coût total de réalisation de plus de trois (03) milliards FCFA, le marché de secteur 25 dispose d’au moins 1 591 emplacements bâti sur une superficie de 18 739 m². Environ une année après son inauguration, le marché peine à être occupé par les commerçants.  Si certains ont déjà occupé les places qui leur ont été attribué au sein du marché, d’autres par contre sont toujours installés sur la trame verte et les voies menant au marché.

Le marché est pratiquement vide

Pour le président de la délégation spéciale (PDS) de l’arrondissement 5 de la commune de Bobo-Dioulasso, Etienne Bako, cette situation s’explique par le fait que les commerçants ne veulent pas perdre leurs clients en s’installant à l’intérieur du marché. « Avant la réalisation du marché, les commerçantes étaient installées pêle-mêle sur la trame verte et beaucoup s’étaient déjà fait des clients. Ils se disent que changer de lieu du jour au lendemain va être difficile pour eux de maintenir leurs clients. Il y a certains qui sont déjà installé à l’intérieur du marché mais d’autres sont toujours réticents. Nous avons effectué des actions de sensibilisation et des sorties à plusieurs reprises afin de leur demander d’intégrer le marché. Nous avons mis l’accent sur la sensibilisation avant la coercition », a-t-il expliqué.

Pendant ce temps, les commerçantes sont aux abords dudit marché

Cette sortie vise de ce fait, à sensibiliser les occupants des aventures du marché et de la trame verte à intégrer le marché. « Nous sommes là pour faire une sensibilisation avant l’effectivité de la mesure que nous avons prise. Nous invitons tous les commerçants qui sont sur la trame verte ou sur les voies menant au marché à intégrer le marché dans une semaine. On espère que l’opinion comprendra la nécessité de cette démarche », a laissé entendre Laurent Kontogom, PDS de la commune de Bobo-Dioulasso. 

A lire aussi-Bobo-Dioulasso : Le nouveau marché du secteur 25 officiellement ouvert aux bénéficiaires

Pour ce dernier, « il y en a qui ont préféré rester dehors alors que la place à l’intérieur du marché est suffisante pour accueillir ceux qui sont dehors. La mesure vise aussi à donner à l’infrastructure réalisé à plus de trois milliards sa vocation première qui est d’accueillir tous les marchands et acheteurs ».

Etienne Bako, PDS de l’arrondissement 5 de Bobo-Dioulasso

Isaac Sanou est le chargé des affaires juridiques et du contentieux au marché du secteurs 25. Pour lui, il y a deux (02) situations au niveau du marché.

Premièrement dit-il, toutes les boutiques ont été attribués mais les propriétaires trainent toujours les pas. Aussi, au niveau des étalages poursuit-il, les femmes viennent déposer leurs marchandises le soir et les font sortir le matin au niveau de la trame verte. « Il y a certains qui font des efforts pour les paiements, mais d’autre jusqu’à présent n’ont rien payé », a confié Isaac Sanou.

Du reste, Etienne Bako rassure que des mesures ont été prises avec l’entreprise en charge de la gestion du marché puisse trouver des solutions pour que chacun puisse avoir une place à l’intérieur du marché. 

Principalement des femmes, les commerçants sont sorties nombreuses pour écouter le message des autorités de la ville

Précisons que la trame verte du secteur 25 de la ville de Bobo-Dioulasso est sur l’emprise de la voie de contournement de la ville, dénommée « Rocade », prévue pour être réalisé.

Leïla Korotimi Koté/Ouest Info

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...