mardi, juillet 23, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Burkina/Gendarmerie nationale : Fin de formation pour 632 officiers de police judiciaires

spot_img

Partager sur

La 26ème promotion des stagiaires officiers de police judiciaire (OPJ) a effectué sa sortie de fin de formation ce vendredi 21 juin 2024 au centre national de qualification des sous-officiers de la gendarmerie (CNQSOG), sis au camp Kuinima de Bobo-Dioulasso.

632 stagiaires dont 22 personnels féminin et cinq (05) stagiaires de nationalité malienne ; c’est l’effectif de cette promotion qui, après cinq (05) mois de formation, est apte à servir selon les responsables du centre.

C’est une formation complète incluant des modules dispensés par des magistrats et des instructeurs militaires qu’a bénéficié ces désormais OPJ.

La hiérarchie de la gendarmerie nationale et des membres du gouvernement

Le droit civil, le droit pénal général, le droit pénal spécial, le droit constitutionnel, la procédure pénale, la police judiciaire, le droit des successions et des libéralités ainsi que des aspects cruciaux comme le processus d’assèchement des sources de financement illicite des groupes armés terroristes (GAT), les infractions économiques et financières, et le financement du terrorisme (I.C.O.F.I) sont entre autres, les modules enseignés aux stagiaires durant leur formation.

Laquelle a été enrichi par plusieurs communications et conférences couvrant diverses thématiques essentielles pour les apprenants.

« Nous mettrons en pratique… « 

Après cinq mois de formation, ces stagiaires se disent aptes a exécuté les missions de la police judiciaire. « Cette formation a pleinement répondu à nos attentes au regard de la qualité des modules dispensés. Désormais nantis de ces connaissances juridiques et revêtus de la qualité d’officier de police judiciaire, nous vous rassurons que nous mettrons cela en pratique pour le bien des populations qui n’attendent de nous que de la protection », a rassuré Somé Bienvenue, délégué de la promotion.

Le ministre en charge de l’administration territoriale remettant une attestation de fin de formation à un stagiaire

Et les stagiaires Burkinabè de se réjouir de recevoir cette formation avec des Maliens.  « Nous nous réjouissons d’être la toute première promotion à avoir reçu cette formation avec des frères d’armes de la gendarmerie sœur de la république du Mali. Cette coopération que nous souhaitons continuelle et réciproque est la bienvenue en ce sens qu’elle permettra un partage d’expérience en termes de techniques d’enquête et de procédure judiciaire, mêmes les plus complexes » a salué le délégué de la promotion.

« Nous repartons au pays satisfait…« 

De leur côté, les stagiaires maliens quant se réjouissent de cette formation qui selon eux, a été très enrichissante. « Ce stage a été très bénéfique et enrichissant pour nous. Nous avons appris de nouvelles compétences en matière d’enquête de police judiciaire. Je rends un hommage à l’armée burkinabè, plus particulièrement à la gendarmerie qui n’a ménagé aucun effort pour nous assurer une formation de qualité. Nous repartons au pays avec notre qualification et beaucoup de souvenirs du pays des hommes intègres », a laissé entendre Mahamadou Diarra, un stagiaire OPJ venu du Mali.

Un stagiaire Malien recevant son attestation de fin de formation

Lassané Kafando est le directeur des études et de la formation du CNQSOG. Pour lui, c’est une formation qui donne qualité et compétence aux sous-officiers de la gendarmerie afin d’accomplir des missions de police judiciaire, de recevoir les instructions des magistrats et des parquets.

Président de la cérémonie, le ministre en charge de l’administration territoriale de la décentralisation et de la sécurité, Émilie Zerbo, a félicité les impétrants et l’encadrement pour les efforts consentis et pour la qualité de la formation.

Rappelons que la promotion a obtenu un taux de réussite de 100% avec 17,406 comme plus forte moyenne ; 10,00 comme plus faible moyenne et 14,058 comme moyenne générale.

Leïla Korotimi Koté/ Ouest Info

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...