samedi, mars 2, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Encadrement des discours religieux dans les médias : Des journalistes des Hauts-Bassins sensibilisés

spot_img

Partager sur

Dans le cadre de la vulgarisation d’instruments élaborés par le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) et l’Observatoire National des Faits Religieux (ONAFAR) pour la promotion de la paix et de la cohésion sociale au Burkina, les deux (02) institutions ont organisé un atelier d’information et de sensibilisation au profit de journalistes et communicateurs de la région des Hauts-Bassins. Objectif, amener ces professionnels de l’information et de la communication à s’approprier la charte de bonne conduite des médias confessionnels et le guide de gestion des contenus médiatiques à caractère confessionnel dans les médias non confessionnels pour promouvoir la paix et la cohésion sociale dans un contexte de crise sécuritaire, de tensions sociales et de transition politique. L’atelier s’est tenu à Bobo-Dioulasso dans la journée du mercredi 22 novembre 2023 au profit d’une trentaine de participants.

Mettre à contribution les médias et les professionnels des médias pour la promotion de la paix et de la cohésion sociale dans un contexte de crise sécuritaire et de tensions sociales au Burkina Faso.

Une vue des participants à l’atelier d’information et de sensibilisation

C’est l’objectif visé par l’Observatoire National des Faits Religieux (ONAFAR) et le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) en élaborant un guide de gestion des contenus médiatiques à caractère confessionnel dans les médias non conventionnels et d’une charte de bonne conduite des médias confessionnels.

Après l’adoption de ces deux outils de régulation et de gestion du discours religieux dans les médias, c’est la phase de leur vulgarisation qui est en cours.

C’est dans ce cadre que l’ONAFAR et le CSC ont animé un atelier d’information et de sensibilisation sur les deux documents au profit d’une trentaine de professionnels de l’information et de la communication de la région des Hauts-Bassins. Au cours de cet atelier, il s’est agi principalement de faire des communications sur les deux instruments.

Des communications qui ont suscité des échanges au cours desquels des réponses satisfaisantes ont été données aux préoccupations des participants. Des travaux pratiques par groupes ont par la suite permis aux participants de faire des propositions aux deux institutions initiatrices de l’atelier pour une meilleure application du guide et de la charte dans la région des Hauts-Bassins.

Evariste Bationo est le délégué régional du Conseil Supérieur de la Communication de l’Ouest

Evariste Bationo est le délégué régional du Conseil Supérieur de la Communication de l’Ouest. Pour lui, cet atelier de formation s’inscrit dans le cadre d’une communication d’ensemble initiée par le CSC. « Pour cette formation, il s’agit d’amener les médias non confessionnels qui reçoivent parfois sur leurs antennes des émissions à caractère confessionnel de connaitre les mécanismes adoptés pour pouvoir mieux les encadrer et voir aussi comment interagir avec les animateurs de ces émissions. Les documents en question s’inscrivent dans une dynamique de communication d’ensemble que le CSC a engagé il y a environ trois mois. C’est un ensemble d’actions qui s’inscrivent aussi dans une dynamique d’éducation aux médias et de communication de crise », Evariste Bationo a-t-il expliqué le bienfondé de la tenue de la formation.

Présidente de l’Observatoire National des Faits Religieux (ONAFAR), Abibou Ouattara a précisé que c’est eu égard aux contextes sécuritaire et social que son institution a participé à l’élaboration du guide et de la charte aux côtés du Conseil Supérieur de la Communication (CSC).

Abibou Ouattara, présidente de l’Observatoire National des Faits Religieux (ONAFAR)

Cela pour maitriser le discours religieux et réguler la tension sociale. « Nous voulons former les acteurs des médias confessionnels et non confessionnels aux deux instruments afin que les engagements et les interdits soient vulgarisés pour contribuer à la paix sociale. La charte comporte des engagements de sorte qu’un prédicateur doit être mandaté pour promouvoir la paix et la cohésion sociale. C’est ce qui nous a fait appeler les médias pour les former et les sensibiliser à ce que le tissu social ne soit pas de plus en plus déchiré », a précisé la présidente de l’ONAFAR.

Du reste, les participants à cette formation ont salué l’initiative du CSC et de l’ONAFAR à sa juste valeur. Ils ont promis d’en être des relais dans leurs rédactions respectives pour un discours religieux apaisé dans un contexte de superpositions de crises au Burkina Faso.

Abdoulaye Tiénon/Ouest Info  

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...

Baccalauréat 2023 dans les Hauts-Bassins : Le plus vieux candidat a 65 ans

Les épreuves écrites de la session 2023 du Baccalauréat ont débuté officiellement ce mardi 20 juin 2023 sur toute l’étendue du territoire national. Dans...