mardi, juillet 23, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Burkina : « Les Micros, petites et moyennes entreprises constituent 90% du tissu économique » (ministre)

spot_img

Partager sur

Ceci est la déclaration du ministre Burkinabè en charge du Développement industriel, du Commerce, de l’Artisanat et des Petites et Moyennes Entreprises à l’occasion de la journée du 27 juin, consacrée à la célébration de la Journée Mondiale des Micros, Petites et Moyennes Entreprises (JM-MPME).

Ouagadougou, le 27 Juin 2024

Le 27 juin de chaque année est consacré à la célébration de la Journée Mondiale des Micros, Petites et Moyennes Entreprises (JM-MPME).

Cette journée qui a été instituée par l’Assemblée Générale de l’Organisation des Nations Unies (ONU), le 06 avril 2017, a pour objectif principal de sensibiliser l’opinion publique sur l’importance des Micros, Petites et Moyennes Entreprises (MPME) dans la concrétisation des Objectifs de Développement Durable d’une part, et d’autre part, de réfléchir aux défis à relever et aux perspectives de croissance des MPME.

Elle constitue une occasion de reconnaissance de l’impact des MPME et de célébration des femmes et des hommes qui les créent et les dirigent.

Les MPME sont, par excellence, l’un des piliers du développement économique plus inclusif et plus durable de nos économies. Leur contribution est fort appréciable dans la valorisation et la transformation des matières premières locales, à travers la création d’une plus-value nécessaire pour un meilleur positionnement sur les marchés nationaux et internationaux.

Au Burkina Faso, les MPME constituent plus de 90% du tissu économique et ont une contribution à la formation du Produit Intérieur Brut (PIB) de l’ordre de 40%. Aussi, comme dans la majorité des pays du monde, les Micros, Petites et Moyennes Entreprises sont-elles en première ligne pour l’amélioration des conditions de vie des populations et constituent un filet de sécurité en matière d’inclusion.

C’est au regard de l’importance de la contribution de ces MPME au développement socio-économique durable du Burkina Faso qu’elles sont au cœur de l’action Gouvernementale.

Ainsi le Plan d’Actions pour la Stabilisation et le Développement (PASD) de la transition réaffirme le rôle des MPME dans la transformation structurelle de l’économie et l’impérieuse nécessité de soutenir leur résilience dans le contexte qui est le nôtre.

Le thème retenu cette année pour la célébration de la JM-MPME au Burkina Faso est : « Offensive agropastorale et halieutique : contribution des PME pour un Burkina Faso sans faim. »

En effet, ces dernières années, les PME font face à de multiples crises notamment sécuritaire et économique. Ces crises d’origines internationales et nationales leur ont occasionné de nombreuses difficultés ; les obligeant à développer des initiatives pour renforcer leurs capacités de résilience.

C’est pourquoi, pour soutenir les actions de développement de l’économie nationale, « l’offensive agropastorale et halieutique 2023-2025 » qui entre dans le cadre de l’initiative présidentielle pour la production agricole a été adoptée le 31 mai 2023 en Conseil des Ministres. Elle vise à permettre au Burkina Faso d’assurer sa souveraineté alimentaire et la création d’au moins 100 000 emplois décents dans le secteur agropastoral pour les jeunes, les personnes déplacées internes (PDI) et les volontaires pour la défense de la patrie (VDP).

Le thème retenu cette année permet de réfléchir sur les actions que les MPME peuvent entreprendre pour contribuer à l’atteinte de la vision du Président du Faso.

Plusieurs initiatives des pouvoirs publics contribuent à créer un environnement favorable à la création et la pérennisation des MPME. Dans cette dynamique, la loi d’orientation de promotion des PME n°015-2017/AN du 27 avril 2017, ainsi que le décret portant adoption de la charte des PME n°2017-1165/PRES/PM/MCIA/MATD/MINEFID du 27 novembre 2017 ; ont prévu des dispositions avantageuses sur le plan de la fiscalité, de l’accès à la commande publique, de l’accès au financement et au foncier.

En plus de ces dispositions, le gouvernement burkinabè a adopté la loi n°010-2023/ALT du 18 juillet 2023 portant institution de mesures d’incitations fiscales et douanières au profit des Petites et Moyennes Entreprises au titre des exercices 2023-2025.

Grâce à cette nouvelle loi, pour l’acquisition ou le renouvellement du matériel de production, les microentreprises et les petites entreprises des secteurs de la production de biens et de la transformation, bénéficient de l’exonération totale de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA), des droits et taxes à l’importation ; à l’exclusion des prélèvements communautaires et des taxes pour service rendu.

Pour l’importation de véhicules de transport de marchandises et de véhicules utilitaires de moins de dix (10) ans d’âge, les PME des secteurs de la production de biens, de la transformation et du transport bénéficient de l’exonération totale de la TVA, des droits et taxes à l’importation ; à l’exclusion des prélèvements communautaires et des taxes pour service rendu.

Les pépinières d’entreprises et les incubateurs bénéficient également de l’exonération de la TVA sur les matériaux et services destinés à la réalisation ou à l’acquisition des locaux desdits pépinières et incubateurs, de l’exonération de la TVA pour les acquisitions sur le marché local de matériels informatiques, de machines à copier et de mobiliers de bureau fabriqués localement.

Les petites entreprises nouvellement créées sont exonérées du Minimum forfaitaire de perception (MFP) au titre des deux premiers exercices d’exploitation.

L’ensemble de toutes ces mesures viennent prouver à souhait l’engagement des Autorités burkinabè à continuer à soutenir le secteur privé, créateur d’emplois et de richesses.

Par conséquent, j’invite les acteurs des MPME et l’ensemble de l’écosystème entrepreneurial à saisir l’opportunité que leur offre l’offensive agropastorale et halieutique pour contribuer au développement durable et à la souveraineté du Burkina Faso.

Vive les Micros, Petites, et Moyennes Entreprises !

Bonne célébration de la journée mondiale des MPME à toutes et à tous !

Dieu bénisse le Burkina Faso !

Serge Gnaniodem PODA

Ministre du Développement Industriel,

du Commerce, de l’Artisanat

et des Petites et Moyennes Entreprises

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...