samedi, mars 2, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Réouverture des salles de classes: la proposition de l’AEEEF

spot_img

Partager sur

L’Association des Élevés et Etudiants pour émergence du Faso (AEEEF) a animé une conférence de presse à Bobo-Dioulasso, le vendredi 24 avril 2020. Au menu de ce point de presse, la question de la réouverture des classes à laquelle les conférenciers proposent des réponses.

Face à la fermeture des classes et amphithéâtres universitaires imposée par la maladie à coronavirus au Burkina, des acteurs s’inquiètent quant au parachèvement de l’année scolaire et académique 2019-2020.

De ces acteurs, l’Association des Elèves et Etudiants pour l’Emergence du Faso (AEEEF), étant une structure scolaire et estudiantine n’est pas en reste.

C’est pourquoi, elle a, au cours d’une conférence de presse animée à cet effet, proposé un plan pour sauver l’année scolaire et académique en cours. Ainsi, les responsables de la structure ont souhaité une concertation large et ouverte entre les acteurs du monde éducatif et le ministère en charge de l’éducation pour l’élaboration d’une solution adaptée et pérenne.

Aussi, l’implication de l’association des parents d’élèves dans le processus de lutte contre le covid-19 pouvant aboutir à la désinfection des établissements scolaires, à la dotation des kits de lave-mains et à la sensibilisation.

Toute chose qui selon eux, pourraient favoriser la reprise des cours d’abord pour les classes d’examen tout en utilisant les salles des classes intermédiaires pour y repartir les élèves concernés afin de respecter les mesures de sécurité et d’hygiène édictées par le ministère de la santé.

Les conférenciers du jour sont convaincus que si ce plan est mis en œuvre, de manière progressive, tous les élèves pourraient regagner la route de l’école et l’année scolaire sera ainsi sauvée.

Par ailleurs, l’AEEEF a salué les efforts quoique vains du gouvernement dans le sens de la reprise des cours. De ces efforts, elle a souligné les propositions du ministère de l’éducation nationale et de la promotion des langues (MENAPL), le jeudi 23 avril dernier portant sur la création d’une chaîne de radio scolaire et des émissions télé qui vont consister à l’enseignement à distance d’abord pour les élèves en classes d’examen et qui pourraient s’étendre aux autres classes dans les jours à venir.

Toutefois, l’AEEEF s’est dite inquiète quant à l’application de la mesure des cours à distance. A ce sujet, l’AEEEF s’interroge sur comment enseigner tous les élèves du pays, jusqu’au plus profond du Burkina avec les radios et les télés compte tenu des réalités du pays.

De même, l’association se questionne sur l’organisation des évaluations.
En rappel, toutes les structures éducatives avaient été fermées le 16 mars 2020 au Burkina Faso à l’avènement de la maladie à coronavirus le 9 mars 2020 et ce, pour briser la chaîne de propagation du coronavirus.

Pour la reprise des cours, plusieurs dates avaient été proposées mais n’ont pu être effective du fait de l’évolution de la maladie.

LD

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...

Baccalauréat 2023 dans les Hauts-Bassins : Le plus vieux candidat a 65 ans

Les épreuves écrites de la session 2023 du Baccalauréat ont débuté officiellement ce mardi 20 juin 2023 sur toute l’étendue du territoire national. Dans...