mardi, mai 21, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Affaire hôpital de référence de Bobo : la sortie manquée de Simon Compaoré

spot_img

Partager sur

Président par intérim du MPP, parti au pouvoir, Simon Compaoré est passé à côté de la plaque ce dimanche 26 janvier 2020 à Bobo-Dioulasso quand il s’est agi pour lui, à la conférence provinciale du parti, de se prononcer sur la question de la fameuse affaire de l’hôpital de référence de Bobo-Dioulasso.

« Il y’a des gens ici à Bobo-Dioulasso qui luttent contre les intérêts de Bobo-Dioulasso ». C’est en ces termes que le président du parti au pouvoir a expliqué le retard dans la construction de l’hôpital de référence de Bobo-Dioulasso.

Existe-t-il réellement des gens, des burkinabè surtout, dans cette ville qui soient contre la construction de cet hôpital de référence et les intérêts de la ville de Bobo-Dioulasso en général ?

Est-ce une manière pour Simon Compaoré de dire aux bobolais que le MPP, avec tout le pouvoir qu’il détient, est incapable de faire face à quelques politiciens qui, pour « chauffer leur café, sont capables de brûler toute la ville » ?

Si la volonté du gouvernement de réaliser cet hôpital est réelle, il dispose de tout l’arsenal nécessaire pour discipliner ceux qui saperaient les efforts allant dans ce sens. Si non, il serait difficile pour quiconque de dénouer la situation. Force doit rester à la loi et le gouvernement est tenu de faire respecter cette loi.

En tout état de cause, ce qui intéresse les bobolais, ce n’est pas ceux qui empêchent la construction de l’hôpital mais plutôt ce que fait le gouvernement pour que ce joyau tant attendu, soit une réalité pour le bonheur des populations de l’ouest du pays, riche en ressources mais pauvre en infrastructures.

Car en novembre prochain, c’est sur la base des actions concrètes sur le terrain que le MPP va défendre son mandat.

Le parti gagnerait donc à se mettre à la tâche au lieu de chercher des boucs émissaires. Tenir de tels propos pour tenter de se dédouaner, c’est, comme on le dit, « cogner les têtes des gens les unes contre les autres ». Alors que Bobo-Dioulasso mérite mieux que ça.

Jack Koné

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...