jeudi, juillet 18, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Affaire marché central de Bobo : une guéguerre « pour le contrôle de plus de 300 millions de fcfa » 

spot_img

Partager sur

La structure de gestion des marchés de Bobo-Dioulasso (SGM) est dissoute au profit la structure de gestion des équipements et infrastructures marchands (SGEIM). Ainsi en a décidé le conseil municipal de Bobo-Dioulasso.

Si pour le maire Bourahima Sanou cette émane de la volonté du conseil municipal de veiller à ce que « toutes les mesures soient prises pour la bonne gestion des infrastructures marchandes », les commerçants, ou du moins, une partie des commerçants quant à eux, n’entendent pas cela de cette oreille.

Pour eux, il est clair qu’à travers la structure de gestion des équipements et infrastructures marchands (SGEIM), le maire de la commune de Bobo-Dioulasso veut avoir une main mise sur la gestion les ressources générées par le marché.

« Le marché de Bobo engrange près de 300 millions par an. Depuis notre élection en 2017, l’ex directeur de la SGM, le sieur Barry Hamadou et son acolyte de maire de la commune de Bobo-Dioulasso, ont fait des pieds et des mains, pour nous empêcher de voir clair dans la gestion de cette manne financière » s’est convaincu Moustapha Léga, secrétaire général du comité de gestion du marché (CGM) lors de la conférence de presse tenue le 15 août dernier.

Faux ; rétorque le maire Bourahima Sanou qui à son tour, accuse les commerçants de n’être pas en règle de leurs obligations vis-à-vis de la commune de Bobo-Dioulasso. « Les commerçants (la SGM) n’ont jamais payé ce qu’ils doivent à la commune  à savoir une part fixe de 15 millions de francs cfa par an et 30% du bénéfice réalisés ».

D’où la nécessite pour le maire, de mettre de l’ordre dans la gestion du marché afin de faire profiter les ressources qui y sont générées à la commune car le marché avant tout, dit-il, « appartient à la commune« .
JK

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...