vendredi, avril 19, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Des producteurs de coton du Burkina exigent le retour au coton Bt

spot_img

Partager sur

Les animateurs de la conférence de presse

Des producteurs de coton du Burkina exigent le retour immédiat à la culture du coton génétiquement modifié couramment appelé coton Bt. Pour ces derniers, le coton 100% conventionnel regorge un certain nombre de difficultés, entre autres, la mauvaise qualité de la semence, la baisse de rendement, donc de la production. Soutenus par le Collectif Citoyen pour la Science et le Développement Durable (Csdd), ils ont organisé un point de presse le samedi 26 janvier 2019 à Bobo-Dioulasso pour prendre l’opinion nationale à témoin sur ce qui pourrait advenir de la filière coton au Burkina si le coton 100% conventionnel n’est pas abandonné au profit du coton Bt.

Des producteurs de coton réunis autour du Collectif Citoyen pour la Science et le Développement Durable (Csdd) ne veulent plus entendre parler de coton conventionnel au Burkina Faso.

Ils dénoncent la production jugée difficile du coton 100% conventionnel qui demande beaucoup plus de traitement en pesticide que le coton BT.

Pour Amadou Sessouma, producteur de coton à N’Dorola, la suspension du coton Bt et le retour à la culture du coton 100% conventionnel au Burkina Faso, ne semble pas avoir eu l’assentiment des producteurs de coton. Ils exigent de ce fait, sa suspension et le retour au coton BT.

Pour ces derniers, le coton Bt a plus d’avantage que le coton 100% conventionnel. Cela pourrait se justifier selon eux, par la baisse considérable de la production nationale depuis « le retour au coton conventionnel ».

Pour sauver la filière oton selon eux

Face à cette situation qualifiée de catastrophique et pour sauver la filière coton, François Traoré, ancien président de l’unpcb demande la démission du DG de la Sofitex et de l’actuel président de l’UNPCB qui selon lui, sont la raison du maintien du coton conventionnel, donc de la baisse de la production cotonnière.

Depuis le retour du coton conventionnel au Burkina en lieu et place du coton Bt, de nombreux paysans abandonnent la culture de l‘or blanc.

C’est le cas, des producteurs de N’Dorola et de Kourouma dans la province du Kénédougou qui ont abandonné la culture du coton conventionnel durant la campagne cotonnière 2018-2019.

C’est donc dire que le mal est profond au sein de cette filière et si rien n’est fait, l’or blanc du Burkina Faso risque de mourir de sa belle mort.

Sotouo Justin Dabiré

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...

Baccalauréat 2023 dans les Hauts-Bassins : Le plus vieux candidat a 65 ans

Les épreuves écrites de la session 2023 du Baccalauréat ont débuté officiellement ce mardi 20 juin 2023 sur toute l’étendue du territoire national. Dans...