mardi, juin 18, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Développement du cinéma dans les Hauts-Bassins : Une dizaine de jeunes formés à l’écriture cinématographique

spot_img

Partager sur

L’association vivre le Cinéma a clôturé, dans l’après-midi du vendredi 16 février 2024 à Bobo-Dioulasso, son projet de formation à l’écriture de scénario. Organisée au profit de 10 jeunes, cette formation visait à renforcer les capacités techniques et opérationnelles des jeunes à travers le cinéma.

Débuté en mars 2023, ce projet de renforcement des capacités techniques et opérationnelles de dix jeunes passionnés de cinéma a refermé ses portes ce 16 février 2024.

Onze (11) mois d’intense activités ont permis à la dizaine de participants d’avoir des B.A.BA sur l’écriture de scénario filmique. « Nous avons retenu beaucoup de choses de cette formation. Nous sommes reconnaissants à l’association pour nous avoir donné un grand coup de pouce dans la réalisation de notre rêve de devenir des scénaristes tout en contribuant au développement de l’industrie cinématographique. Nous traduisons nos sincères satisfactions à l’endroit de l’association vivre le Cinéma et aux formateurs pour l’initiative », a témoigné Rolland Backo, représentant des participants.

Une remise d’attestations de fin de formation

Selon Hamed Traoré président de l’Association Vivre le Cinéma, ce projet est né du constat qu’il y a un manque criard de scénaristes dans la région des Haut-Bassins.  « Nous avons vu qu’il y a un manque de scénaristes au niveau la région des Haut-Bassins. Ce qui ne fait pas la fierté de la région. C’est dans cette optique qu’on a pensé à former les acteurs culturels du cinéma dans ladite région », a fait savoir Hamed Traoré.

C’est ainsi qu’il a invité les bénéficiaires à ne point de lasser dans le travail et à toujours faire preuve de créativité afin de contribuer pleinement à la dynamique de relance de notre cinématographie nationale. Symbolisée aujourd’hui par le projet de création d’un centre national de cinéma, de l’audiovisuel et de l’image animée.

Hamed Traoré président de l’Association Vivre le Cinéma

Martin Zerbo est le représentant de la directrice générale de la semaine nationale de la culture (SNC) à cette activité. Il a, de ce fait, salué l’initiative de l’association vivre le Cinéma. « Cette initiative est d’autant plus louable relativement à la nouvelle dynamique impulsée par les hautes autorités actuelles, à savoir l’affirmation de notre souveraineté qui commande une prise en main de notre culture particulièrement de notre cinéma » a-t-il dit.

Formateur, Ardjouma Stanislas Soré a salué le dynamisme et la mobilisation des participants à tout au long de la formation. « Au départ, il faut apprendre le minimum en ce qui concerne la conception d’un scénario. Nous avons appris aux participants à composer l’écriture à savoir faire les détails du cinéma » a-t-il laissé entendre.

Martin Zerbo, représentant la directrice générale de la semaine nationale de la culture (SNC)

A noter que ce projet de l’association Vivre le cinéma résulte d’un cofinancement du Fonds de Développement Culturel et Touristique et l’Union européenne à travers le second appel à projet du Programme d’appui aux industries créatives et à la gouvernance de la culture (PAIC-GC).

Abdoulaye Konkombo /stagiaire

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...