mardi, mai 21, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Instauration du couvre-feu : une mesure diversement appréciée par des populations de Banfora

spot_img

Partager sur

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré dans un message à la nation a pris un certain nombre de mesures dont l’instauration d’un couvre-feu sur toute l’étendue du territoire national de 19h à 5h et ce, sur deux semaines. Cette mesure entrée en vigueur le samedi 21 mars 2020 entend endiguer la propagation de la pandémie du coronavirus qui sème la désolation à travers le monde. À Banfora, capitale de la région des cascades, cette mesure est diversement appréciée.

Pour la première nuit de cette mesure à Banfora, les principales artères de la ville se sont vidées progressivement à la tombé de la nuit. Les commerces se sont fermés plus tôt que d’habitude.

Les bars, restaurants, maquis, ciné clubs ont également baissés les rideaux bien que leurs activités connaissent du succès la nuit. Pour les habitants de cette localité, cela va fortement impacter l’économie. Safialba Hema, employé de commerce reconnaît que cette mesure vise à protéger la population mais trouve l’heure du couvre-feu très tôt.

Pour lui, les autorités auraient dû reculer l’heure jusqu’à minuit afin de permettre aux citoyens lambda qui vivent du jour au lendemain grâce à des activités nocturnes de pouvoir continuer « leur business », car dit-il » le Burkina est un pays pauvre et il est compliqué d’opérer un couvre-feu à partir de 19h. « Cela n’arrange pas du tout le secteur informel » clame-t-il.

Quant à Sansade Hien, gérant de maquis, il s’interroge sur la possibilité pour un couvre-feu de pouvoir aider à limiter la propagation du coronavirus. Selon lui, il faut procéder à une vaste campagne de sensibilisation au bonheur du grand public.

Aussi, pense-t-il que le gouvernement a trainé les pas avant de prendre des mesures. « Quand on parle de gouvernement, il s’agit de tout un État qui doit savoir anticiper quand il s’agit de l’intérêt de la nation. Quand on regarde à l’étranger, certains pays avaient fermé leurs frontières aux pays durement touchés et nos dirigeants ont attendu que le pays soit frappé avant d’agir, ce n’est pas sérieux » s’est-il offusqué.

Pour Édouard Tapsoba, résidant de la cité de Sya de passage à Banfora, « le couvre-feu c’est bien, mais l’on pouvait procéder autrement ». Il déplore en effet la répression en cas de non respect de la mesure du couvre-feu.

Du reste, pense-t-il que c’est parce que certaines personnalités du pays ont été frappées que le Président du Faso a enfin décidé de prendre des mesures qui selon lui, sont très sévères.

LD

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...