mercredi, juillet 24, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

UNPCB : Les activités de la campagne 2023-2024 passées au peigne fin

spot_img

Partager sur

L’Union National des Sociétés Coopératives des Producteurs de Coton du Burkina (COOP-CA UNPCB) a tenu ce jeudi 27 juin 2024 à Bobo-Dioulasso, son assemblée générale ordinaire de l’année 2023-2024.  Objectif, faire le bilan du programme d’activités de la campagne écoulée et envisager des perspectives pour celle en cours.   L’ouverture des échanges a connu la présence du directeur général de la Sofitex et d’autres autorités administratives.

Permettre aux représentants des 27 provinces productrices de coton d’avoir une idée de l’exécution des activités menées par le conseil d’administration en 2023-2024 et envisager des perspectives pour la campagne en cours. Ce sont là, les objectifs visés de cette assemblée générale ordinaire.

Pour le président de l’Union Nationale des Producteurs de Coton du Burkina (UNPCB), N’kambi Nikiébo, cette rencontre est un moment crucial, car elle permet de faire le point sur les réalisations de l’UNPCB, de discuter sur les défis actuels et de planifier l’avenir de la faitière.  « L’année écoulée a été riche en enseignements et en réalisations. Malgré les difficultés auxquelles nous avons été confrontées, nous avons réussi à maintenir une production cotonnière honorable. Nos producteurs ont fait preuve de résilience et de détermination, prouvant une fois de plus que le coton burkinabé est un pilier essentiel de notre économie » a-t-il laissé entendre.   

Une vue des acteurs de la filière à l’assemblée générale ordinaire

C’est environ 396 794 tonnes de production enregistrée lors de la campagne cotonnière 2023-2024. « Un résultat en déca de notre objectif initial mais qui reflète le dur labeur de tous les acteurs de la filière » dit-il.

Appelle-t-il ainsi les producteurs à continuer le travail pour le bien de la filière. « Nous devons continuer à lutter pour améliorer notre production et nos conditions de travail. Voilà pourquoi je vous exhorte à mettre un accent particulier sur la production et l’utilisation de la fumure organique, sur une gestion rationnelle des facteurs de production et au respect des itinéraires techniques » a-t-il exhorté.

Du reste, le président de la faitière des producteurs de coton du Burkina n’a pas manqué de remercier ses collaborateurs pour leur engagement et leur expertise, qui sont selon lui, des atouts inestimables dans l’atteinte des résultats.

N’kambi Nikiébo, président de l’Union Nationale des Producteurs de Coton du Burkina (UNPCB)

Pour lui, la filière cotonnière a un avenir prometteur vue les nombreuses opportunités dont dispose le Burkina Faso à savoir « l’adoption de nouvelles technologies, l’amélioration des infrastructures, et la diversification des marchés avec la construction des usines de transformation du coton IROTEX-BURKINA ET TEX FORCES-BF ».

Président de la cérémonie d’ouverture de cette rencontre, le secrétaire général de la province du Houet Sonberiwendé Nikiéma, représentant la gouverneure de la région des Hauts-Bassins, a félicité les acteurs pour leur résilience tout en les invitant à continuer dans cette lancée pour la bonne marche de la filière coton.  « Cette assemblée générale est une occasion privilégiée de partager des expériences, de discuter des défis auxquels nous sommes confrontés et de définir des stratégies qui nous permettrons d’accroître de façons exponentiel nos rendements. C’est ensemble que nous pourrons atteindre les objectifs communs et saisir les opportunités qui s’offrent à nous »,a laissé entendre Sonberiwendé Nikiéma.

Une photo de l’ensemble des membres du conseil d’administration de l’UNPCB

Conseille-t-il ainsi l’ensemble des acteurs « à œuvrer pour une meilleure organisation interne, une gestion transparente et efficace, et une innovation constante de nos méthodes de production ».

Aussi se convainc-t-il, que les décisions prises à la fin de cette assemblée générale seront déterminantes pour l’avenir du coton.

 Abdoulaye Konkombo /stagiaire (Ouest info)

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...