vendredi, avril 19, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Coupure pour fait de grève : un agent de santé se retrouve avec 8500 comme salaire 

spot_img

Partager sur

Les salaires du mois d’octobre sont tombés. Si les travailleurs dans leur ensemble s’en presseront de passer à la caisse, ce ne sera pas le cas pour les agents de santé qui, pour « exercice non fait », n’auront certainement rien dans « le grenier », leurs salaires ayant été coupés.

Un infirmier en poste dans un centre de la santé de la place se confie à nous. « Pour ce mois, j’ai 8500 comme salaire » dévoile-t-il en secouant la tête, dans un air très remontant.

Plus loin, notre agent de santé visiblement pas découragé, donne plus de détails sur les faits : « Ils m’ont pris 107649. La banque prend 65000, agios 6000, cotisation sonar 25000 pour la cotisation assurance éducation des enfants. Il me reste que 8500 ».

Pas découragé certes, mais notre interlocuteur est cependant très énervé. « Ce qui énerve est que durant tout ce temps, les gens travaillaient. Le mot d’ordre du syntsha, c’est la non transmission des données et la non participation aux missions. La consultation et la prise en charge des malades se poursuivent normalement » s’est-il offusqué.

Convaincu que cette coupure n’a aucune base légale, notre infirmier qui pense qu’il s’agit en réalité d’une tentative d’intimidation, est sûr que tout ceci va se rétablir et promet d’ailleurs un durcissement de ton de la part des travailleurs de la santé. « Ils pensent que ce qui a marché chez les GRH s’applique à tous. Nous allons maintenant durcir la lutte » prévient-il.

« Au fait, le gouvernement a le dos au mur. Les bailleurs de fonds menacent de se retirer car ils n’ont pas de donnés statistiques. S’ils pensent pouvoir nous faire plier en coupant nos salaires, qu’ils se détrompent. Ils peuvent même prendre tout le salaire s’ils le veulent » a-t-il confié.
MB

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...

Baccalauréat 2023 dans les Hauts-Bassins : Le plus vieux candidat a 65 ans

Les épreuves écrites de la session 2023 du Baccalauréat ont débuté officiellement ce mardi 20 juin 2023 sur toute l’étendue du territoire national. Dans...