mercredi, mai 22, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Village de Kimidougou : non, le chef « n’a pas été remplacé »

spot_img

Partager sur

Suite à la rumeur d’un communiqué qui serait passé dans une radio de la place, informant que l’actuel chef du village de Kimidougou , Daouda Sanou aurait été destitué et remplacé par un nouveau chef , des habitants du village ont organisé une conférence de presse ce samedi 28 décembre 2019 au domicile du chef de village pour montrer aux yeux de tous, que Daouda Sanou demeure bel et bien chef du village.

Le conseiller du village Moussa Sanou, le conseiller villageois de développement (CVD) Oumar Konaté, les sages, les jeunes et les notables, tous disent soutenir l’actuel chef autour duquel ils forment un bloc solide.

En tous cas, pas question pour eux de lâcher le chef qu’ils considèrent comme un défenseur de la génération future. Ils trouvent que les raisons évoquées pour le remplacement du chef du village ne sont ni fondés ni valables. « La seule raison qui soit valable et que nous connaissons tous, est que l’actuel chef refuse de signer les décharges des ventes des champs familiales » a soutenu le CVD de Kimidougou.

Le dimanche 1er décembre dernier, un certain Seydou Sanou aurait organisé en catimini, une cérémonie d’intronisation d’un chef et aurait envoyé le procès verbal de l’intronisation à la chefferie coutumière de Dagasso à Bobo pour être entériné.

Mais dans une lettre dont les journalistes ont eu copie, la chefferie de Dagasso après un conseil des notables ont décidés « que le chef qui vient d’être intronisé, en occurrence Sidiki Konaté, n’est pas reconnu » ; le chef que la chefferie coutumière de Dagasso ne reconnaît que Douada Sanou qui selon la note, n’aurait rien rien fait de grave qui nécessite son remplacement.

Dans une lettre tenant lieu d’opposition à signature, les chefs de village de Desso, Saoulani , de Kimidougou , de Dafinso , de Kiri et de Doufiguisso , « se sont opposés fermement à la braderie insidieuse de leur patrimoine foncier même sous le prétexte fallacieux de propriétaires terriens ou chef de terre ».

Dans une correspondance adressée au maire de l’Arrondissement 2 de la commune de Bobo-Dioulasso, le conseil de ces 6 chefs de village apportent également leur soutien à l’actuel chef Daouda Sanou.

Ce dernier (le conseil) pense que depuis le refus du chef de village de Kimidougou d’entériner la tentative de vente de 100 hectares par le nommé Seydou Sanou, ce dernier fait du chantage en s’opposant systématiquement à toute initiative de développement du village notamment le projet de lotissement et la délimitation d’un lieu de culte ( le KANSOO ) où le 29 octobre 2019 , par son comportement subversif , les populations du village ont de peu , failli en venir aux mains.

Le conseil des chefs traditionnels de ces 6 villages dénonce ce qu’il qualifie « d’entêtement de Seydou Sanou qui, aidé par son club de vendeurs , démarcheurs et acheteurs de terres , tente par tous les moyens d’avoir un chef de village qu’il pourra manipulé à sa guise pour régulariser toutes les ventes frauduleuses des champs de famille ».

Cette crise qui prévaut à Kimidougou depuis un certain temps, a besoin d’être réglé une fois pour toute. Les autorités administratives doivent s’impliquer pour juguler cette crise latente qui ne doit pas être négligé en aucun cas. Ne dit- on pas que mieux vaut prévenir que guérir ?

Biko

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...