mardi, juin 25, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

2ème édition des RECIS : Une soixantaine de films en compétition

spot_img

Partager sur

La 2ème édition des Rencontres Cinématographiques de Sya (RECIS) a été officiellement lancée dans la soirée du mercredi 08 novembre 2023. Prévue de se tenir du 08 au 12 novembre, la présente édition enregistre une soixantaine de films burkinabè et de la diaspora en compétition. Le clap de lancement du festival cinématographique a été donné par un conseiller technique du ministère de la culture représentant le ministre de tutelle.

« Cinéma et construction d’une mémoire et d’une identité ». C’est sous ce thème évocateur de la problématique de la conservation des productions cinématographiques que se tient la 2ème édition des Rencontres Cinématographiques de Sya (RECIS).

Le présidium à la cérémonie de lancement des RECIS 2023

Pour cette édition, ce sont une soixantaine de films burkinabè et de la diaspora qui sont en compétition. Au-delà de la compétition entre les productions cinématographiques, les RECIS sont aussi un cadre de rencontres entre cinéastes, professionnels de l’audiovisuel, acteurs et autorités administratives.

Ainsi cinq (05) jours durant, ce sont des projections de film, des masters class, des ateliers et un symposium sur l’archivage qui vont occuper les acteurs du 7ème art à ce deuxième rendez-vous des RECIS.

Conseiller technique au ministère de la culture et représentant le ministre de tutelle, Evariste Pooda a salué et encouragé l’initiative des initiateurs des RECIS. « Pour le ministère en charge de la culture, le cinéma est quelque chose de capital car le Burkina Faso est un pays de cinéma. Il est donc important qu’une ville comme Bobo-Dioulasso qui est la capitale culturelle du Burkina Faso puisse abriter un évènement d’envergure pour permettre de magnifier le cinéma au niveau décentralisé. C’est pourquoi le ministre empêché nous a chargé de venir exprimer son encouragement aux organisateurs et dire que le ministère de la culture est très attaché à de tels évènements », a-t-il encouragé et marqué le soutien du ministère de la culture aux RECIS.

Une vue d’acteurs du culturels

Représentant le promoteur des RECIS, Sounkalo Dao est par ailleurs le superviseur général de la 2ème édition du festival. Pour lui, cette 2ème édition des RECIS est une édition qui met un point d’honneur sur la conservation des mémoires. Il estime qu’une chose est de créer et une autre est de conserver. « Cette 2ème édition est basée sur la conservation des mémoires. Le thème est pertinent car le cinéma burkinabè a aujourd’hui besoin de conservation des mémoires. Nos devanciers et les acteurs du cinéma en général ont besoin que leurs œuvres restent de façon éternelle. C’est ça aussi l’idée des RECIS. Notre ambition est de créer un répertoire cinématographique pour Bobo-Dioulasso à travers notre musée que nous envisageons », Sounkalo Dao donne-t-il des détails sur les ambitions des RECIS qui envisagent se tenir chaque année à Bobo-Dioulasso.

Il faut noter que la 2ème édition des RECIS connaitra son apothéose le 12 novembre avec à la clé des prix pour les meilleures productions cinématographiques. Le silure d’or sera décerné au meilleur film de la compétition.

Abdoulaye Tiénon/Ouest Info

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...