mardi, juillet 23, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Bientôt un référentiel pour la promotion des produits culturels à l’international

spot_img

Partager sur

 

Les acteurs à l’activité de la DPICC

La Direction de la Promotion des Industries Culturelles et créatives du Burkina Faso a tenu du 18 au 21 décembre 2018 une séance de travail à la maison de la culture de Bobo-Dioulasso. Cette activité de la DPICC a pour objectif, la rédaction d’un document qui va servir de référentiel à la promotion des produits culturels burkinabè à l’international.

Durant quatre jours, des acteurs culturels du Burkina ont échangé autour des questions relatives à la promotion des produits culturels Burkinabè.

Au nombre de 12, ces acteurs du monde de la culture ont planché sur la rédaction d’un référentiel de la stratégie de la promotion des produits culturels burkinabè à l’international.

Selon le directeur de la promotion des industries culturelles et créatives, Adirma Traoré, l’activité concerne des grands axes tels que le suivi des actions qui peuvent être menées pour la promotion de la culture burkinabè.

Il s’est agi aussi pour ces acteurs culturels de se pencher sur la gouvernance culturelle au Burkina. Il a été question également de voir des actions qui sont entreprises du point de vue politique et des insuffisances qui sont constatées.

Les grandes lignes de cette activité ont concerné les produits de marchés, les questions de ressources humaines, les infrastructures, les défis et les enjeux de la culture burkinabè.

Le document final de cette activité, une boussole pour la DPICC

Le DPICC, Ardima Traoré

Le document qui sera finalisé au terme de cette activité sera selon la DPICC, le référentiel qui permettra véritablement d’orienter tous ceux qui voudront entreprendre des activités culturelles à l’international.

L’idée pour la DPICC est de donner une grande visibilité aux acteurs culturels burkinabè et ceux de la diaspora pour qu’ils mènent « des activités assez objectives et plus fructueuses au niveau international. »

Cette activité de la DPICC est un diagnostic, afin de trouver les éléments nécessaires pour pouvoir palier aux maux qui seront décelés.

Sotouo Justin Dabiré

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...