mardi, juin 18, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Bobo-Dioulasso : Les chefs coutumiers traditionnels bôbô mandarè « veulent plus d’attention »

spot_img

Partager sur

Le collège des chefs coutumiers traditionnels bobo madarè a animé, dans la matinée de ce jeudi 25 avril 2024 à Bobo-Dioulasso, une conférence de presse pour disent-ils réclamer plus d’attention de la part des autorités actuelles.

Ils sont au cœur de l’univers des pratiques cultuelles dans la communauté bobo mandarè et sont les dépositaires des savoirs ancestraux de ce peuple. Eux, ce sont les chefs coutumiers traditionnels bobo mandarè.

Réunis au sein du collège des chefs coutumiers traditionnels bobo mandarè, ces derniers ont animé une conférence de presse dans la matinée de ce jeudi 25 avril 2024.  Objectif, informer l’opinion publique nationale et surtout les autorités politiques de l’existence de l’autorité « coutumière bobo madarè ».

A entendre ces derniers, l’animation de cette conférence de presse est la conséquence d’un certain nombre de faits comme le manque d’attention de la part des pouvoirs publics à leur égard.

Les coutumiers face aux journalistes

La non-association de ces coutumiers aux politiques culturelles régionales et nationales ; le besoin de revalorisation de leur travail sont aussi des griefs constatés par ces derniers.  « Après analyse, le constat est que les coutumiers manquent d’attention de la part des pouvoirs publics qui les associent rarement aux politiques culturelles régionales et nationales, sans oublier le fait que notre travail a besoin d’être revalorisé, soigné et respecté sinon la menace plane et par finir cette immense connaissance risque de disparaitre », a fait savoir Omer Sanou, chef coutumier de Bindougousso par ailleurs porte-parole du collège.

Selon lui, le collège au-delà d’être un regroupement de chefs coutumiers se veut être un cadre de promotion des valeurs civiques.

C’est pourquoi, il s’est donné pour missions d’initier des sessions de formation sur le civisme à ses membres ; d’instaurer un échange entre ses membres pour un meilleur accomplissement de leur rôle de chefs coutumiers pour le développement social, économique du Burkina Faso et surtout d’accompagner les autorités politiques, administratives, militaires et paramilitaires dans leurs actions quotidiennes.

En rappel, le collège des chefs coutumiers traditionnels bobo mandarè a été créé en l’an 2000. Il regroupe à ce jour un peu plus d’une centaine de villages bobo mandarè.

Diakalia Siri/Ouest Info

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...