Home A LA UNE Bobo-Dioulasso : Les femmes policières donnent de leur sang pour « sauver des vies »

Bobo-Dioulasso : Les femmes policières donnent de leur sang pour « sauver des vies »

0
Bobo-Dioulasso : Les femmes policières donnent de leur sang pour « sauver des vies »

La section de Bobo-Dioulasso, de l’association des fonctionnaires féminins de la police nationale a organisé dans la matinée de ce samedi 17 décembre 2022, une activité de don de sang.

A travers cette activité inscrite dans leur plan d’action de 2022, les femmes policières de Bobo-Dioulasso veulent collecter « au moins 200 poches de sang pour venir en aide aux personnes malades ».

Une initiative saluée par le centre régional de transfusion sanguine de Bobo-Dioulasso (CRTS) et ce, au regard des besoins « très élevés » en produits sanguins dans les formations sanitaires.

« Ya un manque criard de sang dans nos formations sanitaires.  Le besoin est très élevé alors que l’offre n’est pas au rendez-vous. Ces genres d’activités sont donc salutaires en ce sens qu’elles contribuent à rendre disponibles les produits sanguins » a indiqué Ashmed Nana, responsable assurance qualité au CRTS de Bobo.

La capitaine de police Belemsigré Kambou Ange Mariette (au milieu) est la présidente de la section de Bobo-Dioulasso de des fonctionnaires féminins de la police nationale

A l’image des femmes policières de Bobo-Dioulasso, il invite donc la population à donner de leur sang pour « aider ces enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes qui sont essentiellement les personnes en quête de sang ». « Selon l’OMS, si 1% de la population arrive à donner son sang au moins une fois dans l’année, personne ne va mourir de manque de sang » précise-t-il.

Après le don de sang, les femmes policières de Bobo-Dioulasso comptent se mobiliser pour d’autres actions d’intérêt général. A l’orée des fêtes de fin d’année, elles envisagent une activité de régulation de circulation au profit des populations le 24 décembre prochain.

Créée en 2010, l’association des fonctionnaires féminins de la police nationale a pour mission essentielle, la promotion de l’image de la femme policière au sein de l’institution.

La section de Bobo-Dioulasso est présentement dirigée par la capitaine de police Belemsigré Kambou Ange Mariette.

Lassina Diarra/Ouest Info       

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here