dimanche, juin 16, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Bobo-Dioulasso : Plus de 82 tonnes de riz local frauduleux saisies

spot_img

Partager sur

La coordination nationale de lutte contre la fraude (CNLF) a mis la main sur du riz local frauduleux à Bobo-Dioulasso. Le butin, estimé à plus de 82 tonnes, a été présenté à la presse ce jeudi 15 février 2024 dans la ville de Sya au cours d’une conférence de presse animée à cet effet.

1641 sacs de riz de 50 kg soit 82,05 tonnes, des sacs vides et des moyens de transport ; le tout estimé à environ 48 millions FCFA. C’est le butin d’une opération de saisine effectuée par la coordination nationale de lutte contre la fraude (CNLF), présenté aux professionnels des médias de Bobo dans la matinée de ce jeudi 15 février 2024.

De quoi s’agit-il ?

Il s’agit en effet selon les conférenciers, d’une fraude portant sur le riz produit localement.

Les responsables de la Coordination nationale de lutte contre la fraude présents à la conférence de presse

Selon le coordonnateur national de la lutte contre la fraude, Yves Kafando, les fraudeurs disposent de deux modes opératoires : « Dans un premier temps, il s’agit d’acheter le riz local, notamment le riz produit dans le Kenedougou, la Léraba et la Comoé et d’ensacher dans des emballages préalablement estampillés aux mentions du riz importé ».  Cette manœuvre dit-il, a pour objectif de tromper les consommateurs en leur faisant croire qu’il s’agit du riz importé afin de le vendre plus cher que le riz local. 

L’autre procédure, poursuit-il, consiste à un « enrichissement illicite à travers la vente du riz prédestiné à la cantine scolaire ». En effet, le riz portant mention « vente interdite », obtenu à des coûts très réduits (grâce à une subvention de l’Etat) est également transvasé dans des sacs préalablement estampillés pour être vendu sur le marché.

« Notre équipe a procédé au constat du reconditionnement du riz local dans des sacs jaunes portant la mention « Lizo », mention très proche de la marque de riz Birman « Liza » avec les mêmes caractéristiques à savoir une couronne et trois étoiles », a fait savoir Yves Kafando.

Yves Kafando Coordonnateur national de la lutte contre la fraude

Et d’ajouter « une autre de nos équipes a pu intercepter sur l’axe Bama-Bobo-Dioulasso, un camion contenant 321 sacs de 50 kg de riz « Lizo » et 39 sacs de riz destinés à la cantine scolaire. Un autre stock a été découvert à yéguéré dans la ville de Bobo-Dioulasso. Cette saisie contenait 441 sacs de 50 kg de riz destinés à la cantine scolaire, 901 sacs vides de marque « Lizo », destinés au reconditionnement du riz local et 65 sacs de riz local de 100 kg en provenance de Banzon, destiné également à être reconditionné dans les sacs « Lizo », Yves Kafando dresse-t-il le bilan du butin de l’opération.

Un appel à une franche collaboration

Pour Yves Kafando, la réussite de cette opération est à mettre à l’actif de ses collaborateurs notamment les acteurs de lutte contre les pratiques frauduleuses dans le grand Ouest qui selon lui, ont fait preuve de vigilance dans l’interpellation de ces « sinistres individus ».

Une vue des journalistes à la conférence de presse

Aussi a-t-il réitéré l’engagement de sa structure à traquer la fraude et tous les acteurs qui y sont impliqués. Il invite ainsi à une franche collaboration de tous afin de venir à bout de ces pratiques au pays des hommes intègres.

Cette opération intervient un an après la saisie (en février 2023) d’une grande quantité de poulets impropres à la consommation à Ouagadougou par le CNLF.

Notons que la coordination nationale de lutte contre la fraude (CNLF) est une structure du ministère de l’Economie, des Finances et de la Prospective. Elle a pour mission la mise en œuvre de la politique nationale de lutte contre la fraude. A ce titre, elle est chargée de lutter contre les fraudes fiscales, douanières, économiques et environnementales.

Adjara Djamilatou Coulibaly/Ouest Info

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...