mercredi, juin 19, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Burkina Faso : L’ADM demande une prolongation de la transition de 5 ans (déclaration)

spot_img

Partager sur

Dans la déclaration ci-après, l’association destin en main (ADM) salue l’organisation de la 21è édition de la semaine nationale de la culture, SNC Bobo 2024 et appelle par la même occasion, à une prolongation de la transition de 5 ans.

La 21e édition de la Semaine nationale de la culture (SNC), s’est tenue du 27 avril au 04 mai 2024 à Bobo-Dioulasso, la capitale économique du Burkina Faso. Cette édition qui était placée sous le thème : « Culture, mémoire historique et sursaut patriotique pour un Burkina nouveau », a tenu toutes ses promesses du point de vue organisation.

L’Association Destin en Main (ADM) salue et félicite le gouvernement burkinabè pour la tenue effective et l’organisation réussie de cette fête biennale de la culture.

En effet, la tenue de cette 21e édition de la SNC est assurément encore une autre preuve de résilience du Burkina Faso face à la situation sécuritaire difficile qu’il traverse depuis plusieurs années maintenant.

Pour l’ADM, la culture est un vecteur de rassemblement des populations autour des valeurs qui fondent le vivre-ensemble et la cohésion sociale. C’est pourquoi elle pense que le Burkina Faso doit utiliser la culture pour sensibiliser les populations en vue d’une cohésion sociale entre tous les burkinabè.

Pour cela, l’ADM invite le peuple burkinabè notamment les différents groupes ethnoculturels à faire preuve de vaillance et d’héroïsme à défendre sans concession leurs lignages, leurs villages, leurs communautés face à l’hydre terroriste.

La tenue effective de la SNC vient encore donner une lueur d’espoir au peuple burkinabè qui ne demande qu’à vivre dans un pays apaisé. Une lueur d’espoir à mettre à l’actif du Capitaine Ibrahim TRAORE qui, depuis l’avènement du MPSR II, la reconquête progressive du territoire et le rétablissement progressif de la sécurité sont des réalités. En témoigne, l’accroissement du nombre des villages libérés et des habitants qui ont pu retourner chez eux.

Cette lueur d’espoir donnée par les autorités de la transition exige de ce fait une prolongation de la transition. En prélude aux assises nationales prévues pour le mois de juin prochain, l’ADM invite le peuple burkinabè à donner un mandat franc au Capitaine Ibrahim Traoré pour que les différentes réformes engagées puissent être mis en œuvre.

Pour sa part, l’ADM et l’ensemble de ses membres des 13 régions du Burkina donnent quitus au Président de la Transition de conduire le pays pendant 5 ans afin d’amener le Burkina Faso vers une souveraineté totale. Aux vues des actions déjà posées, l’ADM est confiante qu’avec les autorités actuelles, le pays des hommes intègres retrouvera sa dignité et son indépendance totale dans les prochaines années.  

En effet, ces cinq années vont permettre au Président de la transition de diriger le pays avec une certaine sérénité, en mettant surtout beaucoup plus l’accent sur les actions de sécurisation du territoire, la bonne gouvernance, l’efficacité des Forces armées nationales et la création des conditions d’une émergence économique.

L’ADM s’oppose à toute forme d’élection au Burkina Faso sans une reconquête totale du territoire. On ne peut pas organiser une élection sans prendre une ascendance sur le terrorisme. Et cette ascendance sur le terrorisme demande du temps, d’où les cinq années que propose l’ADM au Président de la Transition. La période de turbulence que traverse le pays ne doit plus laisser place à des critiques non constructives. Il y’a lieu que nous nous posons donc les vraies questions afin d’éviter un perpétuel recommencement.

Vive le Capitaine TRAORE,

Vive le Commandant YABRE,

Vive la Transition,

Vive l’ADM.

La patrie ou la mort nous vaincrons

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...