mardi, juin 18, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Burkina Faso: L’ADM suggère une transition de 5 ans avec le Capitaine Ibrahim Traoré (communiqué)

spot_img

Partager sur

Ceci est un communiqué de l’association destin en main (ADM) appelant les forces vives de la nation à prolonger la transition de cinq (05) avec le capitaine Ibrahim Traoré comme président.

Le mardi 14 mai dernier, à travers un communiqué rendu public, le gouvernement a fixé la date des assises nationales pour les 25 et 26 mai prochain. Une rencontre extrêmement importante à laquelle va se dessiner l’avenir du Burkina Faso durant les prochaines années.

Plusieurs couches sociales de notre pays participeront à ce rendez-vous historique qui va consister non seulement à faire le bilan de la Transition après un an et demi de gestion du pays mais aussi à donner une suite à la Transition.

L’Association Destin en main, résolument engagé pour une cohésion sociale et une paix véritable, appelle donc l’ensemble des forces vives de la Nation au sens de la responsabilité et du discernement. Pour l’ADM, ces assises donnent l’occasion aux peuple burkinabè de s’affirmer, de prendre son destin en main. C’est pourquoi il est nécessaire que les participants à cette rencontre prennent conscience des défis auxquels est confronté le Burkina Faso et prennent la bonne décision.

Pour sa part, l’ADM est favorable à une prolongation de la transition de 5 ans, à l’effet de permettre à son excellence le Capitaine Ibrahim TRAORE, de poursuivre sereinement les œuvres de reconquête, de sécurisation, de souveraineté et de construction de la nation. Ce soutien de l’ADM au Capitaine Ibrahim TRAORE se justifie par les fortes décisions prises par le gouvernement de la Transition et les vigoureuses offensives lancées contre les groupes armés terroristes, grâce à l’optimisation de l’utilisation des moyens aériens et terrestres sophistiqués qui permettent à l’armée de prendre le contrôle de plusieurs localités du pays. Résultats, de nombreux déplacés internes ont pu retourner chez eux. Ces multiples reforment engagées par la Transition donnent ainsi une lueur d’espoir aux populations. Et c’est fort de ces acquis non exhaustifs engrangés et de l’avenir prometteur que nous donne de voir le MPSR 2 que l’ADM et ses membres des 13 régions restent engagées auprès du capitaine TRAORE, affirment et réaffirment leur plein soutien au processus de la transition pour le rétablissement entier de la souveraineté du Burkina Faso.

L’ADM est consciente de la détermination sans faille des autorités de la transition à répondre aux profondes aspirations du peuple burkinabè. C’est pourquoi elle estime qu’il est judicieux que du temps leur soit donné afin de bâtir des institutions fortes, une armée forte et moderne et surtout mettre en œuvre des réformes pour répondre aux aspirations du peuple burkinabé. L’ADM invite de ce fait l’ensemble des forces-vives prenant part aux assisses nationales, à un accompagnement de la transition et à se départir de toute action qui peut porter un coup à son élan. Le peuple burkinabè est convaincu par les actions déjà posées par le Capitaine Ibrahim Traoré.

Pour rappel, cela fait environ huit ans que notre pays, le Burkina Faso n’est plus à sa place du fait des attaques terroristes. Face à ces multiples velléités contre notre nation, ce sont les autorités actuelles qui ont su activer les véritables leviers pour amorcer les luttes d’émancipation et d’affirmation de la souveraineté du peuple burkinabè. C’est pourquoi, notre rôle doit consister scrupuleusement à soutenir la dynamique actuelle pour l’aboutissement des combats de notre peuple. Cela appelle de notre part de nous départir de toute attitude qui peut compromettre notre marche commune pour nous affirmer en de véritables Burkinabè.

L’ADM appelle le peuple burkinabè à se tenir derrière le capitaine Ibrahim Traoré pour des victoires éclatantes, pour la reconquête du territoire national, pour la souveraineté nationale et internationale de notre pays.

Vivement une prolongation de la transition pour permettre à son excellence le capitaine Ibrahim TRAORE de conduire le Burkina Faso vers une souveraineté totale.

La Patrie ou la mort nous vaincrons

ADM, Prenons notre Destin en main

Le président national

El Hadj Amadou Baba DAYO

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...