mercredi, juin 19, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Burkina Faso-Mauritanie/CAN 2023 : Ambiance à Bobo avant le match, les commerçants se frottent les mains

spot_img

Partager sur

C’est ce mardi 16 janvier à 14h (heure locale) que le Burkina Faso affronte la Mauritanie pour son entrée en lice dans la Coupe d’Afrique des nations 2023 (CAN 2023) qui se joue en Côte d’Ivoire. A Bobo-Dioulasso, ville Burkinabè située à environ 460 kilomètres de Bouaké (où va sont logés les Etalons), l’ambiance est particulièrement électrique à seulement quelques heures du début de la rencontre. Dans cette ambiance, ce sont les commerçants de maillots et autres gadgets aux couleurs burkinabè qui se frottent les mains.

IL est 8h30 lorsque nous arrivons dans les encablures du grand marché de Bobo-Dioulasso. Nous sommes accueillis de loin par des sons de trompettes, de sifflets, et souvent des klaxons de motos ou de tricycles.

Difficile de se frayer un passage dans les alentours du grand marché

Comme à l’accoutumé, l’ambiance d’avant match se fait ressentir tant du côté des supporters que des commerçants qui ont pris d’assaut les lieux.

A cette heure déjà, difficile de se frayer un passage dans cette zone tant, l’affluence est de taille. Mais dans toute cette ambiance, ce sont les commerçants qui se frottent les mains. En effet, au vu de la forte demande des gadgets, comme les maillots, les drapeaux, les sifflets, les trompettes, les autocollants, pour marquer leur soutien aux étalons, les commerçants font de bonnes affaires car les supporters en euphorie n’hésitent pas à s’en procurer.

Eliasse Dondassé est commerçant à l’entrée Est du marché central communément appelé Kôkô Dunda. Installé juste à cette entrée, il vend les gadgets aux couleurs Burkinabè depuis 2013. Ce dernier ne se plaint pas du marché de cette année. Au contraire, il affirme se frotter les mains depuis le début de cette CAN.

Elyasse Dondassé, commerçant installé à l’entrée Koko du grand marché

« Sans mentir, j’arrive à bien vendre. Par exemple, les gadgets que nous vendons d’habitude à 2000 fcfa, sont vendus aujourd’hui à 5000 fcfa. Mais les gens ne se plaignent pas et continuent toujours d’acheter », a confié Eliasse Dondassé sur le marché. Pour ce dernier, ce n’est qu’une partie des gadgets qui sont marchandés actuellement. Il prévoit mettre le reste sur le marché après la victoire des étalons ce soir.

Le constat est le même chez Yacouba Dem. Vendeur de gadgets aux nationales, il n’ira pas à l’encontre de son collègue Eliasse. Il affirme que la CAN est une période où il vend le plus les gadgets.  « Je vends d’habitude les gadgets, mais avec la CAN la demande est plus forte. Chacun soutient les étalons à sa manière.  Il y a des clients qui préfèrent les bracelets, les sifflets et les autocollants, d’autres veulent un peu de tout pour notre grand bonheur » a-t-il laissé entendre.  

Yacouba Dem, commerçant habillé aux couleurs du drapeau national

Pour Yacouba la plus grande difficulté en cette période est l’augmentation du prix des gadgets au niveau des grossistes. En effet « les prix varient selon les articles et augmentent beaucoup plus pendant la période de la CAN.  Ce que nous pouvons avoir par exemple à 1500 fcfa hors mis la période de CAN, passe à 2000 ou 2500 fcfa pendant la CAN ».  Mais affirme-t-il « cela ne décourage pas les revendeurs ni les supporters ».     

Certains vendeurs n’ont pas pu s’entretenir avec nous à cause du monde que drainent leurs magasins. C’est le cas de Issaka Ouédraogo qui, occupé avec ses clients physiques et virtuels n’a pas pu répondre à nos questions. En effet, ce dernier s’occupe des clients qui se trouvent dans son magasin, mais aussi affirme-t-il « qu’il y a des clients qui préfèrent passer la commande directement sur WhatsApp et se faire livrer. Je suis seul à m’occuper de tout ce beau monde et pour cela je ne pourrai pas m’entretenir avec vous ».

Les gadgets s’arrachent comme de petits pains

Comme Eliasse et Yacouba, nombreux sont les commerçants qui se frottent les mains pendant la CAN 2023 à Bobo-Dioulasso. Mais tous sont unanimes que la continuité de leurs bonnes affaires pendant cette période de la CAN dépendra de l’issue du premier match des Etalons. Car s’ils gagnent, prédisent-ils, les supporters vont continuer à faires les achats. En entendant, tous les espoirs de ces marchands reposent sur le score des étalons ce soir.        

Leïla Korotimi Koté et Adjara Djamilatou Coulibaly/ Ouest Info

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...