dimanche, juin 16, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

CNR : La coordination régionale des Hauts-Bassins installée

spot_img

Partager sur

La convergence nationale pour la renaissance (CNR) a procédé, dans l’après-midi du dimanche 24 septembre 2023 à Bobo-Dioulasso, à l’installation de sa coordination régionale des Hauts-Bassins.

Composée de sept (07) membres, la coordination régionale des Hauts-Bassins de la convergence nationale pour la renaissance (CNR) est présidée par Emmanuel Yaro. Celle-ci a pour mission de travailler à l’implémentation des objectifs de la CNR dans la région des Hauts-Bassins.

Le présidium à la cérémonie d’installation de la coordination régionale de la CNR des Hauts-Bassins

Officiellement lancée le 26 août 2023 à Ouagadougou en effet, la CNR selon ses premiers responsables est une organisation de la société civile qui entend contribuer à l’éveil de la conscience citoyenne et à la cohésion sociale. Avec pour devise ; « Patriotisme-Eveil-Cohésion », elle compte apporter sa contribution pour la libération du pays.

Pour plus d’impact, elle entend s’implanter dans différentes localités du pays. C’est ce qui justifie selon son coordonnateur national Issa Sawadogo, l’installation de la coordination de la région des Hauts-Bassins.

Aussi, invite-t-il les membres de la coordination régionale des Hauts-Bassins à donner le meilleur d’eux-mêmes afin de relever les défis que la structure s’est assignée.

Une invite entendue par le coordonnateur fraichement installé. « Nous sommes conscients des responsabilités à nous confier aujourd’hui et nous promettons relever le défi » s’est engagé Yaro Emmanuel qui, du reste, a exprimé sa reconnaissance au bureau exécutif national de la CNR pour la confiance placée en eux.

« Nous devons faire bloc derrière nos autorités… »

Dans la dynamique de la création de cette structure, le coordonnateur régional des Hauts-Bassins a réaffirmé le soutien de son bureau « aux autorités de la transition à travers des actions citoyennes ».

Emmanuel Yaro, coordonnateur régional des Hauts-Bassins de la CNR

« Comme le mentionnent nos objectifs, nous devons, aux côtés de nos autorités, œuvrer à ramener la cohésion entre les différentes couches de notre société, raffermir les liens sociaux si riches de nos différentes communautés, éveiller les consciences à la solidarité et à la notion du devoir citoyen. Tout cela passe par la culture du patriotisme, gage d’un peuple en phase avec ses dirigeants pour un développement véritable », a-t-il martelé avant d’ajouter que des activités de sensibilisation seront menées pour amener tous les citoyens à aider les autorités dans la lutte pour la libération du pays.

Aujourd’hui plus que jamais, insiste-t-il, « nous devons faire bloc derrière nos autorités pour que le Burkina Faso devienne le pays que nous souhaitons, une nation riche et prospère, un pays où l’appartenance ethnique n’aura plus droit de cité ».

Pour joindre l’utile à l’agréable, le coordonnateur, tout en dévoilant une batterie d’activités, a invité les membres de la CNR dans la région des Hauts-Bassins à « organiser une veille citoyenne continue ». Nous devons être, dit-il, « les FDS et VDP de nos villes et villages parce que l’ennemi n’est pas seulement en brousse ».

Des militants, sympathisants et conseillers de la CNR à la cérémonie

A l’occasion de la cérémonie d’installation de la coordination régionale des Hauts-Bassins de la CNR, les membres présents ont rendu hommage aux autorités de la transition avec à leur tête le capitaine Ibrahim Traoré, les FDS et les VDP pour les efforts en vue de reconquérir l’intégrité du territoire burkinabè mais aussi pour le développement du pays.

C’est en ce sens qu’ils ont salué la pose de la première pierre de l’usine de transformation de tomate à Bobo-Dioulasso le samedi 23 septembre dernier par le président de la transition.

Mady Bazié/Ouest Info

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...