mercredi, mai 22, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Décennie d’existence du FPDCT: 3,7 milliards de francs CFA investit dans la région du Centre Sud

spot_img

Partager sur

Avec pour mission principale de mobiliser et gérer l’ensemble des ressources de l’État et de ses partenaires techniques et financiers destinées aux financements de l’investissement au niveau des collectivités territoriales, le FPDCT a investi 3,7 milliards au profit de la région du Centre Sud. Le vendredi 13 septembre dernier à Manga, un colloque tenu sous la coupe du Fonds permanent a réunis les maires et les services techniques déconcentrés afin de faire l’état des lieux des réalisations engrangées depuis une décennie d’existence au profit du développement local et prospecter les défis et perspectives.

Une vue des participants au colloque régional

Dans le cadre de ses 10 ans d’existence, le Fonds permanent a institué plusieurs activités dont des colloques régionaux, des ateliers d’immersion au profit des professionnels des medias des régions suivi de visites des réalisations financées par le Fonds. Après la région du Centre-Est, c’est Manga, la cité de Naba Silga, qui a accueilli la commission scientifique et l’équipe de l’agence régionale du Fonds pour le colloque régional.

Et pour la gouverneur de ladite région, Josiane Y. Kabré/Zoungrana, ce colloque a permis de faire l’état des lieux d’une décennie d’appui du Fonds permanent au processus de développement local dans la région du Centre Sud, de renforcer les capacités des hommes de media en vue d’une meilleure couverture médiatique des activités du Fonds permanent. Les communications ont été axées sur l’aperçu général du Fonds permanent, ses acquis majeures d’une décennie d’existence dans la région du Centre Sud et enfin, les défis et perspectives après une décennie d’intervention. 

Durant cette période de la décennie d’interventions du Fonds, à en croire le gouverneur, le cumule des droits de tirage des collectivités territoriales de la région s’est chiffré à plus de 3,7 milliards de francs cfa pour l’ensemble des 20 collectivités territoriales de la région de 2011 à 2019. Elle a précisé que ces ressources financières ont été utilisées pour le financement des projets de développement des collectivités territoriales selon les domaines d’interventions du Fonds notamment l’éducation, la santé, le commerce, le sport et loisir, la culture, l’eau et l’assainissement.

Ainsi, à la date du 31 juillet 2019, indique la gouverneur, ce sont au total 618 infrastructures qui ont été réalisées sur financement du Fonds permanent dans sa région et que, le taux global d’exécution physique de la mise en œuvre du Fonds est de 96,05%. ‹‹Si ce taux d’exécution physique parait satisfaisants il n’en demeure pas moins que des difficultés entachent la mise en œuvre des projets dans les délais contractuels. Au nombre de ces difficultés, on retient la défaillance de certains prestataires, la lourdeur des procédures de passation de marchés, le retard accusé par certaines collectivités territoriales lors des dépôts des requêtes de financements›› a relevé la présidente dudit colloque.

Même son de cloche du côté du chef d’agence régional du Fonds, Émile Kafando qui estime que le bilan est assez satisfaisant mais,  »l’arbre ne doit pas cacher la forêt », dit-il. ‹‹Il y a eu des difficultés parce que notre objectif était d’atteindre 100% du taux de réalisations. Donc, les activités sont globalement dans la difficulté d’être réalisées dans les délais contractuels. Il y a qu’on rencontre certaines entreprises qui ne sont pas assez efficaces et qui n’arrivent pas à exécuter les projets›› a-t-il indiqué. L’ambition pour M. Kafando est de réussir à aller au-delà des 3,7 milliards pour las années à venir d’où, la nécessité de marquer un arrêt pour revoir ce qui peut être  corrigé afin d’être plus efficace.

Les différentes forces vives de la région ont pris part au colloque

Au regard de ce bilan fort appréciable, le gouverneur a exhorté les collectivités territoriales à redoubler d’efforts afin que tous les projets soient exécutés dans les délais contractuels. Aux présidents des collectivités territoriales, elle les a invité à l’utilisation judicieuse des ressources financières mises à leur disposition et,  à aussi s’approprier davantage le Fonds permanent.

Aux professionnels des médias de la région qui ont eu droit à une sortie terrain afin de constater de visu les réalisations du Fonds permanent, elle les a invités à être les porte-paroles du Fonds auprès des populations et pour plus de visibilité des réalisations.

Wendlasida Savadogo, correspondant à Ouaga

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...