mercredi, juin 19, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Protection des bâtiments administratifs: La commune de Bama veut recruter des policiers municipaux

spot_img

Partager sur

La 4ème session ordinaire de l’année 2023 de la délégation spéciale de la commune rurale de Bama s’est ouverte dans la matinée de ce mardi 21 novembre 2023. C’est Abdoulaye Traoré, président de la délégation spéciale de ladite commune qui a procédé à l’ouverture des travaux de cette session. Cette session se tient les mardi 21 et mercredi 22 novembre 2023 dans l’enceinte du Centre d’écoute et de dialogue pour jeunes de Bama.

La délégation spéciale de la commune rurale de Bama tient les mardi 21 et mercredi 22 novembre 2023, sa 4ème session ordinaire de l’année 2023.

Cette session se tient selon Abdoulaye Traoré conformément aux prescriptions du code général portant organisation des collectivités territoriales.

Ainsi plusieurs points sont inscrits à son ordre du jour. Il s’agit entre autres de l’examen et adoption du budget annexe de lotissement dans la commune de Bama ; de l’examen et adoption d’une délibération portant mise à disposition d’une réserve de Badara pour l’érection d’un centre de collecte de lait ; de l’examen et adoption d’une délibération portant autorisation de recrutement de cinq agents de police municipale au profit de la commune de Bama ainsi que l’adoption du budget primitif gestion 2024.

Abdoulaye Traoré, président de la délégation spéciale de Bama

Le budget primitif, gestion 2024 estimé à près de 320 millions FCFA

Selon le PDS Abdoulaye Traoré, cette session se focalisera sur le budget primitif 2024. Ainsi, le PDS évalue-t-il ce budget primitif 2024 à 319 millions 178 mille 326 francs CFA. En effet, à l’entendre la délégation spéciale « s’est inscrite dans un processus de développement durable de la commune ».

C’est ainsi qu’elle a en perspective plusieurs projets dans les domaines de la santé, de l’éducation et de l’élevage. « Nous avons en projet la réhabilitation de certaines écoles qui ont été décoiffées. Nous avons inscrit également la construction de nouvelles écoles au sein de la commune dans nos projets. De même que la réhabilitation de certains centres de santé mais également la construction de centres de santé pour davantage rapprocher ces secteurs sociaux de la population », a expliqué Abdoulaye Traoré.

Vers le recrutement de 5 policiers municipaux au profit de la commune

A ce point saillant, ajoute le président de la délégation spéciale, il y a un point non moins important c’est-à-dire une délibération portant autorisation de recrutement de cinq agents de police municipale pour le compte de la commune rurale de Bama.

Pour lui, le recrutement de ces policiers municipaux vise au renforcement de la sécurité au sein de la commune. Ces policiers seront très utiles à plus d’un titre en ce qui concerne la situation sécuritaire, avance-t-il, ne serait-ce que dans la protection des bâtiments administratifs. « Ces policiers municipaux auront un rôle très important à jouer en ce qui concerne la situation sécuritaire mais également dans la mobilisation des ressources », a-t-il fait savoir. Et de rassurer que le processus de recrutement de ces policiers soit déjà enclenché.

Une vue des membres de la délégation spéciale de Bama

Des communications

Au titre des communications, une communication de l’ONG HOPE’87 a été entendue dès l’ouverture des travaux de cette 4ème session. En effet, HOPE’87 est une ONG militant pour la sécurité alimentaire. Ainsi son action vise selon son chargé de projet Appolinaire Sanou à l’éradication du phénomène de la malnutrition. Toute chose que les membres de la délégation spéciale ont salué.

Notons que la lecture et l’amendement du procès-verbal de la session précédente, la vérification du quorum ainsi que l’amendement de l’ordre du jour ont été les actes qui ont marqué l’ouverture des travaux de cette 4ème session ordinaire de la délégation spéciale de la commune de Bama.

Diakalia Siri/Ouest info

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...