mercredi, mai 22, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Développement local: le FPDCT réaffirme son engagement pour booster les collectivités territoriales

spot_img

Partager sur

Partenaire privilégié des collectivités territoriales, le Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales (FPDCT) a réaffirmé, lors de la 16ème édition des Journées de la commune Burkinabè (JCB) tenues à Manga du 21 au 23 novembre 2019, son engagement à soutenir les collectivités territoriales dans le processus de développement de leurs communes.

A travers des échanges directs avec les élus locaux, le directeur général du FPDTC, Bruno Dipama a partagé avec eux, des informations sur le budget qui sera alloué aux communes pour l’année 2020 et de leur révéler un nouveau projet qui, à en croire M. Dipama, contribuera à booster le développement endogène desdites collectivités.

Une photo de famille pur immortaliser l’évènement

Au cours des échanges, il s’est agi aussi de recueillir les différentes préoccupations par rapport à une meilleure prise en compte de leur accompagnement. Après une décennie d’existence, ce sont plus de 100 milliards de francs CFA que le FPDCT a investi pour accompagner les collectivités territoriales dans le développement local.

Au titre de l’exercice 2020, le premier responsable du Fonds a affirmé que c’est une enveloppe financière de 6,2 milliards de francs CFA dont 6 milliards de francs CFA en provenance du budget de l’Etat et 200 millions de francs CFA de la Coopération suisse qui sera allouée aux communes.

Pour ce qui est du nouveau projet dénommé « Projet 3 frontières » dit de nouvelle génération, selon le DG du Fonds, il interviendra dans les communes frontalières du Burkina Faso, du Mali et du Niger.  »D’un coût total de plus de 6 milliards de francs CFA, il doit permettre auxdites communes de se dresser face à l’insécurité. Il y a une composante consacrée au pastoralisme, au dialogue social et au volet investissement » a expliqué M. Dipama.

Selon lui, l’objectif est de montrer que le gouvernement reste présent dans ces communes malgré les situations difficiles. Par ailleurs, M. Dipama a invité les maires des différentes communes à mettre à la disposition de l’institution, les terrains demandés pour la construction de son siège national et des agences régionales.

Les différents élus locaux ont saisi l’occasion pour soulever leurs préoccupations. Ils ont fait savoir que les subventions et droits de tirage arrivent le plus souvent en retard dans les collectivités territoriales.

Le DG du FPDCT et ses collaborateurs u stand de la structure

Et face à cette préoccupation, Bruno Dipama a indiqué que le Fonds est obligé d’attendre l’inscription de son budget dans celui de l’Etat avant de l’annoncer aux communes. Mais, il dit avoir fait un plaidoyer auprès de l’exécutif pour une programmation sur trois ans afin de permettre aux collectivités territoriales d’avoir un aperçu de leur subvention et de faire des projets structurants.

Partenaires privilégiés et plus dynamiques des collectivités territoriales, le FPDCT se veut être l’unique dispositif financier national devant mobiliser et gérer l’ensemble des ressources de l’Etat et de ses partenaires techniques et financiers destinées au financement des investissements sous la maitrise d’ouvrage des collectivités territoriales en veillant à la répartition équitable des financements mobilisés entre lesdites collectivités.

Wendlasida Savadogo

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...