mercredi, mai 22, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Dialogue social : le CGD et les forces vives de Toussiana en briefing

spot_img

Partager sur

Dans le cadre de ses activités, le Centre pour la gouvernance démocratique (CGD) a entamé les activités du Cadre de dialogue social de Toussiana. Dans les locaux de cette commune, la structure dirigée par le Dr Thomas Ouedraogo a réuni les élus, les chefs traditionnels, les chefs des services déconcentrés de l’État et des représentants de Toussiana ville, des 12 villages rattachés à la commune et de 15 hameaux de culture.

En avant propos, Anselme Assegna Somda, Chargé de programme du CGD a fixé l’esprit du cadre de dialogue : « permettre aux forces vives de Toussiana d’échanger autour de la vie de la commune et faciliter l’implication de tous dans le développement de la localité. »

Surfant sur la forte présence des leaders de Toussiana à cette rencontre, le Chargé de programme du CGD a évoqué des activités en cours entre son organisation et la commune de Toussiana. Notamment l’accompagnement de la localité dans le cadre de la mise en oeuvre de la police de proximité.

La police pour ouvrir la balle

La série des communications faites par les services déconcentrés de l’État a commencé par la police nationales. Pour son représentant, les policiers de Toussiana ont fait 38 patrouilles sur 48 programmées pour cette année 2019.

Les policiers de Toussiana ont également mené des missions de sécurisation dans les sites miniers de Peni, dans des débits de boisson… Ils ont en outre agi contre le grand banditisme et procédé à des arrestations dans le cadre des activités de la police judiciaire. Comme difficulté, la police de Toussiana déplore le manque criard de moyen, surtout dans la mobilité.

A la suite de la Police, le représentant du secteur de la santé à présenté le tableau de ses activités. Il est à noter que 4 cas de décès ont été enregistrés parmi les hospitalisés à Toussiana. A la maternité par contre, c’est le baby boom. Toussiana a enregistré 488 accouchement. Sur 20744 habitants, 17532 consultations ont été enregistrées en 2019 à Toussiana…l’agriculture, l’élevage et d’autres services de l’État ont également exposé les activités réalisées courant 2019 à l’Assemblée.

OB

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...