dimanche, juin 16, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Enlèvement de mineur de 11 ans : « Je voulais juste qu’elle aille me caresser un peu », dixit un délinquant sexuel à la barre

spot_img

Partager sur

Malobali (Nom d’emprunt) âgé de 37 ans et domicilié au secteur 14 de Bobo-Dioulasso a comparu ce lundi 29 janvier 2024 au Tribunal de Grande Instance de Bobo-Dioulasso. Poursuivi pour des faits d’enlèvement de mineur, il a été reconnu coupable et condamné à une peine d’emprisonnement de 12 mois et une amende d’Un (01) million de FCFA le tout ferme.

La chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Bobo-Dioulasso a été témoin dans la matinée de ce lundi 29 janvier 2024 d’une des affaires les plus rocambolesques, terrifiantes mais à la fois comiques. C’était plutôt de la tragi-comédie. En effet, c’est courant mois de décembre 2023 que les faits se sont déroulés au secteur 14 de Bobo-Dioulasso.

Ce jour-là revenant du marché, Malobali croise sur le chemin Den-Fitinin (nom d’emprunt), une fillette âgée d’à peine 11 ans. Ébloui par la démarche chancelante et la robe moulante qui couvrait le corps chétif de cette dernière, il l’accoste dans l’intention manifeste d’avoir des rapports sexuels avec elle.

« Ce matin-là je revenais du marché de Yéguéré. J’ai croisé sur mon chemin cette jeune fille. Elle était habillée en voile et portait une robe moulante. Ça m’a plu, je l’ai donc approchée. Je lui ai dit de m’accompagner chez moi pour me caresser et j’allais lui donner 3000 mille FCFA. Ne me faisant pas confiance, elle m’a demandé si j’allais lui remettre vraiment la somme. Je lui ai dit bien-sûr. Sur le champ j’ai enlevé 10 mille lui remettre en disant d’enlever les 3000 F et de me donner la monnaie. Elle a refusé parce que sa maman l’attendait au marché. J’ai insisté, c’est là qu’elle est montée sur la moto », déclare l’accusé à la barre. Et d’ajouter « je ne savais pas que c’était une petite fille. En fait, ma femme est partie de chez moi, il y a quatre mois comme de cela. Donc je voulais juste qu’elle vienne me caresser un peu ».

Interrogée sur sa version des faits, la victime, Den-Fitinin fait savoir que Malobali ne dit pas la vérité. En réalité, affirme-t-elle « lorsqu’il m’a approchée, il m’a dit qu’il est vendeur de savon au marché. Et qu’il sollicitait mon aide pour que je l’accompagne chez lui pour l’aider à charger un sac de savon sur la moto. J’ai d’abord refusé. Il a insisté. C’est là que j’ai accepté de l’aider et suis montée sur sa moto. On a roulé une longue distance, je lui ai dit mais pourquoi on n’arrive pas ? Il a dit que nous sommes presque. Au final, il me conduisait en brousse. C’est en chemin qu’on a vu des jeunes qui nous ont interpellé. Il a fait comprendre à ces derniers que j’étais sa petite sœur. J’ai dit que je ne le connaissais pas. Ils l’ont arrêté et appelé la police ».

Face à ces déclarations de Den-Fitinin, le Parquet se trouve confronter à deux versions des faits. Pour s’assurer, il demande au sieur Malobali qui reconnait qu’effectivement la version donnée par Den-Fitinin est juste. Comme quoi on ne peut mentir que sur un mort dit l’adage.

Estimant que l’acte d’enlèvement est caractérisé dans cette affaire, le Ministère public a dans son réquisitoire demandé à ce que Malobali soit condamné à une peine d’emprisonnement de 60 mois soit 05 ans et une amende de 02 millions le tout ferme.

Statuant publiquement, contradictoirement et en dernier ressort, la chambre correctionnelle a reconnu le Sieur Malobali coupable des faits d’enlèvement de mineur. En répression, l’a condamné à une peine d’emprisonnement de 12 mois et une amende de 1 million le tout ferme.

Ainsi s’est achevée cette affaire au grand étonnement de l’assistance qui espérait une peine plus sévère à la hauteur de la forfaiture.

Diakalia Siri/ Ouest Info

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...