vendredi, avril 19, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

FPDCT : Plus de 100 milliards fcfa injectés dans les collectivités territoriales en une décennie

spot_img

Partager sur

Le présidium à l’ouverture de l’atelier

Le Fonds Permanent pour le Développement des Collectivités Territoriales (FPDCT) a organisé à Bobo-Dioulasso du 5 au 6 avril 2019, un atelier d’immersion au profit d’une trentaine de professionnels de médias.

Mobiliser des ressources pour un appui technique et financier des collectivités territoriales dans leurs efforts de développement, telle est la principale mission du Fonds Permanent pour le Développement des Collectivités Territoriales (FPDCT).

« Sur le terrain, cela demeure une réalité car toutes les collectivités territoriales reçoivent chaque année une subvention de sa part » a fait savoir le nouveau directeur général Bruno Dipama qui du reste, regrette la méconnaissance de cet outil de développement par le grand public.

Bruno Dipama, Dg du Fpdct

Installé le 28 décembre 2018, ce dernier entend donc selon lui, impulser à la structure une nouvelle dynamique notamment la faire connaître du public afin qu’il se l’approprie.

C’est pourquoi, conscient du rôle des médias auprès des masses, il a jugé bon de mieux imprégner les journalistes du rôle et de l’importance du fonds dans la promotion et le développement des collectivités territoriales.

C’est ce qui justifie selon lui, la tenue de cet atelier dit d’immersion au profit d’une trentaine de journalistes de la presse nationale.

Objectif, permettre à ces derniers de mieux connaître la structure pour mieux l’accompagner.

Une vue des participants    

Entre formation et sortie terrain, 2 jours ont été nécessaires à la trentaine de participants pour s’imprégner de l’historique du fonds, ses modes d’interventions, les procédures, les réalisations ainsi que ses missions et ce, à travers des communications portant sur des thèmes comme « l’aperçu général sur le FPDCT», « les acquis majeurs d’une décennie d’intervention » ; « le rôle des agences régionales du FPDCT dans le dispositif de financement des collectivités territoriales » ; « les défis et perspectives après une décennie d’intervention ».

Créé en 2004 et mis en place en 2007, le Fonds Permanent pour le Développement des Collectivités Territoriales a pour objectifs entre autres, la réduction de la pauvreté par la promotion du développement à la base, le renforcement de la gouvernance locale, l’amélioration de la performance de l’administration d’Etat locale.

Il a par ailleurs pour vocation d’être l’unique instrument national de financement des investissements des collectivités territoriales.

                               10 mille projets financés à hauteurs de 100 milliards en une décennie

Une réalisation du Fpdct

Des différentes communications, il ressort qu’en une décennie d’intervention, le FPDCT a financé 10 000 projets à hauteur de 100 milliards de francs cfa pour accompagner le développement des collectivités territoriales au Burkina Faso.

Conformément à l’objectif de cet atelier, les participants, à l’issue de la formation théorique, ont effectué une sortie dans 2 communes rurales que sont Dandé et Kondoungou afin d’y constater de visu, les réalités du fonds.

Dans ces 2 communes rurales situées dans la province du Houet, le Fonds Permanent pour le Développement des Collectivités Territoriales a réalisé entre autres, une unité de production de beurre de karité ; un quai d’embarquement de bétail, de forages pastoraux, un entrepôt, des magasins et des hangars dans un marché ; un système d’irrigation (une motopompe et accessoires) pour la production d’oignons.

A.K Sanon (stagiaire)

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...

Baccalauréat 2023 dans les Hauts-Bassins : Le plus vieux candidat a 65 ans

Les épreuves écrites de la session 2023 du Baccalauréat ont débuté officiellement ce mardi 20 juin 2023 sur toute l’étendue du territoire national. Dans...