lundi, mai 20, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Grève des travailleurs de la mine de Houndé :  Une société réclame 550 millions FCFA à une employée

spot_img

Partager sur

Tropic Mining and Qarry, une société sous-traitante de la mine Houndé Gold Opération (HGO) réclame à une de ses employée, la somme de 550 millions FCFA au titre de dommages subis suite à une grève des travailleurs. La coordination des corps socioprofessionnels et des associations de jeunesse du Tuy (CCJ-Tuy) et les travailleurs de cette société ont, au cours d’une conférence de presse animée le samedi 06 avril 2024 à Houndé, appelé à une solidarité pour aider cette dame à faire face « aux représailles de son employeur ».

L’on se rappelle que les travailleurs de la mine Houndé Gold Opération (HGO) et sous-traitants ont, du 21 janvier au 1er février 2024, observé un mouvement d’humeur pour exiger de leurs employeurs respectifs, de meilleures conditions de vie et de travail.

Plusieurs acteurs ont contribué aux discussions ayant aboutis à la levée du mot d’ordre de grève et à la reprise du travail. De ces acteurs, le CCJ-Tuy en fait partie selon ses premiers responsables.

C’est avec étonnement donc que cette organisation de la société civile dit avoir constaté le non-respect de certaines clauses des discussions par certaines sociétés, notamment Tropic Mining Qarry, entreprise qui convoi le minerai de la Mine HGO.

« Lors des négociations, nous avons plaidé et obtenu auprès de la mine HGO et ses sous-traitants d’éviter toutes formes de représailles post-crise afin de préserver le climat social » a rappelé Diabate Brahima, secrétaire général de la CCJ-TUY.

Une vue des conférenciers ayant appelé à un élan de solidarité pour venir en aide à cette dame

Si cet engagement semble avoir été respecté, du moins jusqu’à présent, par la mine HGO et nombre de ses sous-traitants touchés par la grève, ce n’est apparemment pas le cas chez Tropic Mining Qarry.

Seule l’entreprise TROPIC MINING a, à ce jour, remis en cause ce postulat, fustige les conférenciers.« Une employée de cette société fait l’objet d’une plainte au motif qu’elle serait la seule responsable de la mobilisation des travailleurs de TROPIC dans ce mouvement spontané.  Pour cela Tropic Mining exige de cette dernière une somme au titre de dommages et frais exposés de 550 millions de francs CFA », indiquent les conférenciers.

Cette conférence de presse, conjointement animée par les travailleurs de cette société et la coordination des corps socioprofessionnels et des associations de jeunesse du Tuy (CCJ-Tuy) a été le lieu pour ces derniers de lancer une solidarité afin d’aider cette dame à faire face aux représailles de son employeur.

« Pour faire face aux frais de justices, la CCJ-TUY à travers cette conférence de presse veut tenir informer et solliciter la solidarité des démocrates de notre commune et de la nation auprès de cette dame. La conférence de presse appelle les citoyens à contribuer financièrement via orange money sur le numéro 67 84 19 31 au nom de COULIBALY Tamouan qui fait office de trésorier du groupe des représentants des travailleurs de la société » lancent les conférenciers qui du reste, disent être opposé aux phénomènes de sous-traitances qui de leur avis, est un mécanisme libéral d’exploitation féroce du prolétariat.

Jack Koné/Ouest Info

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...