lundi, juin 17, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Inondation à la RTB2/Hauts-Bassins : Désarroi, tristesse et cris de cœur !

spot_img

Partager sur

Dans la cour de la RTB2/Hauts-Bassins ce lundi 10 juin 2024, c’est la tristesse. Dans la boue, les agents, aidés par les femmes de la brigade verte, essayent de récupérer le matériel qui peut encore l’être après le passage des eaux de la grande pluie qui s’est abattue la veille sur la ville, provoquant de nombreuses inondations.

Ce lundi 10 juin 2024, il est 11h lorsque nous arrivons sur les lieux. A l’entrée, le mur a cédé offrant de l’extérieur, une vue sur l’intérieur de la cour. Les bureaux, les salles de studios d’enregistrement, de montage, la régie tout a été touché par les eaux de pluie qui n’ont rien épargné sur leur passage.

Munis de serpillère et de balais, les femmes de la brigade verte sont sur les lieux, aidant à nettoyer les locaux et faire sortir le matériel qui se trouvait encore dans les eaux.

Une salle d’enregistrement envahie par les eaux

Les agents quant à eux, pataugeaient encore dans la boue et les restants d’eaux qui s’y trouvent. Avec les femmes de la brigade verte, ils essayent de nettoyer les appareils afin de les faire sécher au soleil, dans l’espoir qu’ils soient toujours fonctionnels.

Le désarroi se lit sur tous les visages. Selon Ouidjia Rokya Zongo, Chef de service télé/ RTB Hauts-Bassins, le niveau des eaux était très élevé et toutes les sections ont été touchés, de la radio à la télévision.

Des agents dépaysés, ne savent plus à quel saint se vouer

« C’est vraiment une désolation car c’est la 2è fois en moins d’un an. Le 25 juin 2023, on avait reçu également les eaux qui avaient fait d’énormes dégâts. Moins d’un an après, ce dimanche soir encore on reçoit les eaux. Les eaux sont rentrées partout aucun compartiment n’a été épargné le studio télé, radio, les salles de rédactions ont tous été envahis par les eaux. Dans certaines salles, les gens étaient obligés de casser la fenêtre pour pouvoir s’échapper » explique-t-elle la fureur des eaux.

« A la radio, c’est silence radio« 

Le bâtiment de la RTB Hauts-Bassins est sans électricité suite aux dégâts engendrés par la pluie du dimanche. Les antennes permettant de diffuser les informations et les émissions ont été envahis par les eaux. Contrairement à la section télé, le travail ne peut pas se poursuivre car tous les dictaphones et les mémoires ont aussi reçu la visite des eaux.

Les femmes de la bride verte prêtent main forte aux agents

Pour Alpha Yaya Traoré rédacteur en chef de radio Bobo, le constat est amer. « C’est la mort dans l’âme. Nous sommes venus constater cela puisque nos documents personnels et administratifs qu’on avait au bureau tout est foutu. Cela c’est sans compter les appareils de travail » a-t-il fait savoir d’un ton qui laisse entrevoir sa tristesse.

Ainsi, lance-t-il un appel aux autorités afin qu’une solution définitive soit à cette situation qui est récurrente.

Une vue de la cour de la RTB2/Hauts-Bassins

Ouidjia Rokya Zongo, Chef de service télé/ RTB Hauts-Bassins, quant à elle, lance un appel aux bonnes volontés qui peuvent apporter leur soutien à la RTB/Hauts-Bassins car, la RTB/Haut-Bassins dit-elle, « appartient à tout le monde. Chacun peut avoir quelque chose à porter que ce soit un micro, une caméra, des dictaphones ou autre chose ».

En attendant que d’autres solutions plus performantes soient mises en place, le gouvernorat de Bobo-Dioulasso a offert une salle à la section télé pour le montage des éléments.

Adjara Djamilatou Coulibaly et Abdoulaye Konkombo/Stagiaire

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...