mardi, juin 18, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

IRSS : Le ministre de la recherche encourage les acteurs du projet target malaria

spot_img

Partager sur

Le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Pr Adjima Thiombiano a, dans la matinée du vendredi 15 mars 2024 à Bobo-Dioulasso, visité la direction régionale de l’Ouest de l’institut de recherche en science de la santé (IRSS/DRO) pour s’enquérir de l’évolution des recherches dans le cadre du projet target malaria mais aussi encourager les acteurs commis à la tâche.

Pr Adjima Thiombiano, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation a visité la direction régionale de l’Ouest de l’institut de recherche en sciences de la santé (IRSS/DRO) à Bobo-Dioulasso.

L’objectif de cette visite c’est de toucher du doigt les travaux de recherches du projet target malaria qui s’y mènent mais aussi encourager les acteurs.

De laboratoire en laboratoire en passant par toutes les salles de tests, aucune pièce de l’IRSS n’a échappé à l’attention du ministre.

Le ministre est allé touché du doigt les travaux de recherche du projet target malaria

Cette sortie selon lui, se veut être une occasion pour toucher du doigt la contribution réelle de la recherche à travers les différents résultats engrangés notamment dans la lutte contre le paludisme.

Le projet target malaria présenté au ministre

Les responsables de l’IRSS ont ainsi présenté l’institut et le projet Target malaria au ministre et à sa délégation. Pour Abdoulaye Diabaté, chercheur à l’IRSS, par ailleurs investigateur principal de target malaria, ce projet est d’une extrême importance pour l’éradication du paludisme.

« Nous sommes en train de développer le produit pour lutter contre le paludisme mais aussi mettre en place tout ce qu’il y a comme plateau technique et capital humain nécessaires pour permettre au Burkina d’avoir une maitrise totale de cette technologie et de pourvoir soulager les populations », a-t-il expliqué au ministre qui s’est dit satisfait de constater que les chercheurs burkinabés ont une bonne compréhension de cette technologie. 

Le ministre et sa suite suivant la présentation du projet

Abdoulaye Diabaté n’a cependant pas manqué de soulever des difficultés auxquelles ils font face dans le cadre de leurs travaux de recherche comme des problèmes financiers, le manque d’infrastructures (laboratoires) et le manque de ressources humaines.

Le ministre rassure

Face au chapelet de difficultés égrenées par l’investigateur principal du projet target malaria, le ministre s’est voulu rassurant. En effet, a-t-il signifié que des initiatives seront développées pour leur permettre de mener à bien leur travail.

C’est le professeur Abdoulaye Diabaté qui a expliqué le déroulement des travaux de recherche de Target malaria au ministre

Pour la question de la ressource humaine dans les laboratoires, Pr Adjima Thiombiano annonce un recrutement de techniciens au profit de l’ensemble des instituts de recherche du pays.  « Le chef de l’Etat a instruit de recruter 200 techniciens pour l’ensemble des instituts de recherche car, tout ce que nous avons visité comme laboratoires ne peut être fonctionnel que si nous y avons des techniciens.  Cela fait aussi plus de dix ans que nous n’avons pas connu de recrutement de techniciens » a annoncé le ministre qui du reste, félicite et encourage les chercheurs pour le travail qu’ils abattent pour le bien-être des populations.

La recherche Burkinabè saluée

Du reste, a-t-il rappelé la place de l’IRSS et des chercheurs Burkinabè en particulier dans la lutte contre le paludisme. « L’IRSS est l’un des instituts qui se donne à cœur joie à la recherche de solutions pour combattre le paludisme à travers des recherches qui sont axées sur les vecteurs mais aussi sur le parasite lui-même.   Ce qui m’a le plus émerveillé est le fait de savoir que pour certaines formulations d’insecticides, le Burkina est un passage obligatoire. Beaucoup utilisent les moustiquaires imprégnées mais ne savent pas que cette technologie a été développée par nos chercheurs », a confié le ministre.

Professeur Adjima THIOMBIANO, Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) a félicité les acteurs du projet pour les efforts

Les responsables de l’IRSS quant à eux, se sont réjoui de la visite de leur ministre de tutelle. « Cela fait près de deux mois que nous attendons cette visite.  Nous en sommes très ravis car cela témoigne de l’encouragement et de l’accompagnement du ministre à notre objectif qui est l’amélioration de la santé de la population par la recherche », s’est réjoui Roch Dabiré, directeur régional de l’Ouest l’IRSS (DRO/IRSS).

En rappel, target malaria est un consortium international de recherche à but non lucratif ayant pour mission de mettre au point des technologies génétiques novatrices de lutte anti-paludisme. Cela consiste à développer des moustiques génétiquement modifiés qui pourraient être potentiellement relâchés dans une population ciblée afin de réduire le nombre de moustiques capables de transmettre le paludisme.

Leïla Korotimi Koté/Ouest Info

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...