lundi, mai 20, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Journée du Dafra : pour protéger et valoriser le symbole de la ville de Sya

spot_img

Partager sur

Le samedi 11 janvier 2020, s’est tenu à Bobo-Dioulasso la journée du Dafra, à l’initiative du conseil municipal de ladite commune. A travers une telle activité, les autorités communales avec à leur tête, Bourahima Sanou, bourgmestre de la ville, ambitionnent préserver le Dafra, un lieu non seulement touristique, mais aussi sacré pour Bobo-Dioulasso. Pour ce faire, les autorités coutumières des villages rattachés à Bobo n’ont pas marchandé leur accompagnement pour ce qu’ils qualifient d’une initiative sans précédent.

Comme l’a souligné Bourahima Sanou, maire de Bobo- Dioulasso, les objectifs poursuivis à travers la tenue de la journée du Dafra ne sont pas des moindres. Il est impératif dit-il, de faire connaitre Dafra aux fils et filles de Bobo-Dioulasso pour renouer avec son histoire, parce que c’est un lieu de pèlerinage, le symbole et l’essence même de cette ville.

Des touristes viennent d’un peu partout dans le monde pour connaitre Dafra, mais le constat peu reluisant fait état de bon nombres de Bobolais méconnaissant ce lieu emblématique poursuit-il.

Dafra est également selon les propos de Bourahima Sanou un site environnemental à protéger. Fait-il remarqué que la dégradation de ce lieu est telle que si aucune action n’est entreprise afin de la freiner, l’on ne pourra parler de cet endroit qu’au passé dans les années à venir.

Dans la dynamique donc de préserver ce lieu, Bourahima Sanou affirme que beaucoup d’actions sont déjà entreprises ; à l’image de la restauration des berges du marigot Houet. Il faut également compter souligne-t-il, sur une campagne de sensibilisation sur les actions anthropiques qui perturbent cet écosystème comme la pollution.

Cette initiative est salutaire, à en croire les propos de l’historien Bruno Doti Sanou qui du reste, regrette le fait que l’archéologie ne s’est jusque-là, pas intéressée à ce site. Si cela est fait, l’on pourrait soutient-il, remonter les traces des premiers hommes sur ces lieux datant de plus de 10.000, 15.000 ou même 20.000 ans.

Abdoul-Karim E. Sanon

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...