dimanche, avril 14, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Jugement des agresseurs d’enseignants de l’école de Farakan/Bobo : La coordination régionale des syndicats d’enseignants pas satisfaite!

spot_img

Partager sur

Le jugement des 2 agresseurs d’enseignants de l’école de Farakan, CEB de Bobo I, a lieu le mardi 19 février 2019 à Bobo-Dioulasso. Au terme du procès qui a duré quelques instants, c’est finalement le père de l’enfant qui a été reconnu coupable de faits d’agression. Il est ainsi condamné à 3 ans de prison ferme et d’une amende de 500 000 francs. Le verdict ne semble pas être du goût de coordination régionale des syndicats d’enseignants des Hauts-Bassins.

Ils sont en réalité, 2 agresseurs. Le père de l’enfant et un accompagnant (supposé être son fils).
Mais à la barre, celui-ci, (le père de l’enfant) décide d’endosser l’entière responsabilité de l’agression.

Reconnu coupable de faits d’agression, il écope ainsi de 3 ans de prison ferme, d’une amende de 500 000 francs et dois également rembourser les frais médicaux qui s’élèvent à 50 000 francs.
Si cette condamnation est saluée par nombre de personnes, ce n’est cependant pas le cas chez le syndicat des enseignants.

D’abord, le syndicat déplore le fait de n’avoir pas été informé de la tenue du procès. « Le procès s’est tenu en catimini. On a juste appelé les victimes de venir et c’est une fois en salle qu’ils ont su que c’était le jugement de leurs agresseurs » a protesté un responsable syndical. Aussi, ajoute-t-il, « il y a eu 2 agresseurs et ils doivent tous répondre ».

Le syndicat selon ce dernier, envisage de ce fait, une rencontre dans l’après-midi de ce mercredi 20 février 2019 à Bobo-Dioulasso pour examiner la situation.

Jack Traoré

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...

Baccalauréat 2023 dans les Hauts-Bassins : Le plus vieux candidat a 65 ans

Les épreuves écrites de la session 2023 du Baccalauréat ont débuté officiellement ce mardi 20 juin 2023 sur toute l’étendue du territoire national. Dans...