mercredi, juin 19, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Le ‘’Goumin’’ : Ce tueur silencieux!

spot_img

Partager sur

S’il y a bien mal-être sentimental qui ronge et tue à petit feu, c’est la déception amoureuse. Communément appelé « Goumin », la déception amoureuse est aujourd’hui un sujet dont on évoque très rarement tant le phénomène semble banal et relève de la vie privée. Même si les causes du phénomène en question sont multiples et variées, il semble être récurrent de nos jours dans la vie sentimentale de manière générale et chez les jeunes en particulier.  Ouest Info s’est intéressé à ce sujet. Les expériences sont diverses et le dénominateur commun pour les victimes du « goumin », c’est le mal-être qui caractérise la déception amoureuse.

« Un être vous manque et tout est dépeuplé », disait Lamartine. Cette citation, Samira (nom d’emprunt) comme beaucoup d’autres jeunes l’ont expérimenté dans des relations amoureuses aux allures de mésaventure. Samira est une jeune étudiante en master dans une université de Bobo-Dioulasso. Svelte, calme et démarche rassurante, elle présente un air naïf au premier contact. Mais derrière cette âme à l’allure innocente se cache une histoire d’amour mal vécue dont elle peine encore à se débarrasser des séquelles.

En effet, avant mai 2023, Samira était loin de s’imaginer que son idylle se transformerait en cauchemar. A sa rencontre pendant notre reportage, elle a eu du mal à nous plonger dans sa mésaventure sentimentale dont elle porte encore les stigmates. Ayant requis d’abord l’anonymat, elle finit par nous laisser plonger dans son histoire. « Je sortais avec un jeune homme. Dans la relation, je faisais beaucoup de sacrifices. Je partais jouer le rôle d’hôtesse dans des événements pour pouvoir avoir de quoi cuisiner pour lui faire plaisirJe me rappelle, une fois, il est tombé malade mais il n’avait pas d’argent liquide sur lui pour se soigner. J’ai quitté Sarfalao à minuit pour aller chez lui à BelleVille, question de l’emmener à l’hôpital et ce, à mes frais. C’est moi qui avais acheté tous les ustensiles de cuisine qui se trouvait chez lui. En fait, je préparais mon foyer car il m’avait rassuré. Ce sont juste de petits exemples », raconte Samira en sanglot.

Elle se remémore encore ses sacrifices qui n’ont pas pu sauver sa relation où la passion avait pris le pas sur la raison. Quand Samira a senti la tempête, elle a tenté de ramer pour s’éloigner des flots impétueux qui menaçaient la barque de ses sentiments. Mais l’objet de sa passion ramait à contre-courant. Son copain ne manque surtout pas de ruse pour tenter de mettre un terme à leur relation.  « Pour mettre un terme à la relation, il est venu me raconter une histoire à dormir debout. Il prétexte que sa famille ne souhaite pas nous voir en couple car il dit être moagha de Ouahigouya et moi Gourounsi. J’ai tenté de lui faire comprendre que l’ethnie ne doit pas être un obstacle à notre relation. Pour lui convaincre, j’ai pris l’exemple des femmes à mes frères qui sont des mossé. Pour me montrer sa bonne foi, il s’est mis à pleurer en remettant en cause sa famille qui ne veut pas selon lui le voir heureux en demandant la fin de notre relation. Naïve, je croyais en ce qu’il disait et j’ai pleuré avec lui ce jour-là. C’est peu après que j’ai su que c’était tout simplement une manière de se débarrasser de moi », narre-t-elle, visiblement abimée de l’intérieur.

Samira voit ainsi ses efforts de plus d’un an tombé à l’eau. Mais le remords d’avoir brisé une vie ne laisse pas tranquille son ex copain qui revient à la charge avec une autre pièce justificative de la rupture qu’il a orchestrée. « Pour te dire la vérité, c’est ma mère qui m’a trouvé une autre femme », est-il revenu se justifier auprès de Samira peu après pour avoir le cœur net. Samira reste cependant sur ses gardes. Mais le refus d’affronter la réalité de sa passion pour son ex finit vite par lui rattraper. Le quotidien de Samira est plus que jamais hanté par la présence virtuelle de son ‘’objet’’ de passion. Elle passe des nuits d’insomnie mais son chagrin ne fait que prendre du poids. Elle finit par se résoudre à tenter par tous les moyens de reconquérir l’homme de sa vie.

 Entre demande de pardon, marabouts et pasteurs, Samira échoue sa reconquête

Fidèle catholique mais elle se dirige vers des pasteurs pour l’aider à résoudre son problème. Entre supplications et prières Samira a fait l’impensable dans l’optique de reconquérir le cœur de son bien-aimé.  « Premièrement, j’ai commencé par aller le supplier pour qu’on continue notre relation. Je suis allée une fois sous la pluie et il n’était pas là. Je l’ai attendu sous la pluie et quand il est venu, il ne m’a pas considéré. Sous la pluie, je me suis mise à genou dans la boue pour le supplier mais il m’a ignorée. Il est rentré dans sa maison et refermé sa porte me laissant sous la pluie. Le choc était insupportable. Je suis repartie en pleurant », témoigne la jeune fille au rêve d’amour brisé.

Mais elle ne s’arrête pas là. Elle décide de changer de fusil d’épaule. Elle tente de confier son sort aux pasteurs et marabouts. « C’est une copine qui m’a dit qu’elle connait un pasteur qui est très fort. Elle m’a dit d’aller chez lui. Qu’il suffit de donner le nom du gars et le pasteur va prier pour qu’il revienne. Mais comme j’aimais mon homme et je voulais reconquérir son cœur, j’ai suivi ma copine pour aller voir le pasteur un vendredi soir. Arrivé, on m’a fait comprendre que pour le voir, il va falloir débourser d’abord la somme de 2000 fcfa. J’étais en galère mais j’ai quand même donné les 2000 fcfa. On m’introduit ensuite dans le bureau du pasteur qui a fait ses prières mais ça n’a rien donné. Une fois, il y avait une prière au stade Sangoulé Lamizana, je suis allée m’asseoir sous le soleil de 14h jusqu’à minuit pour qu’on puisse prier pour moi. Mais là-aussi, ça n’a pas marché. C’est en ce moment que j’ai décidé de me tourner vers les marabouts. Le premier que j’ai croisé m’a déconseillé de telles pratiques pour un homme car l’effet n’est que temporaire. Je ne l’ai écouté et je suis allé voir un autre qui m’a demandé 42 000 fcfa. C’est la demande de cette somme qui a freiné mon élan car je n’avais pas la somme. Mais je vous assure que si je l’avais, je l’aurais déboursé », Samira détaille-t-elle son périple pour prendre le contrôle du cœur de celui qu’elle aimait vraiment.

Samira seule face à son destin

Face à son impuissance dans la reconquête de son ex copain, Samira va tenter de tourner la page mais les dents serrées. Elle commence par aller ramasser les ustensiles de cuisine qu’elle avait achetés pour garnir la cuisine de son désormais ex copain. Seuls le tapis de prière, le chapelet et le drap sont les objets dont ce dernier a pu garder comme souvenir d’elle.

Depuis maintenant huit mois, Samira remonte doucement la pente de son ‘’goumin’’. Elle a cependant développé une nouvelle personnalité. Aujourd’hui, elle semble être paranoïaque vis-à-vis des hommes. « Tous les hommes sont coupables. Pour cela, je n’ai plus pitié d’un homme car je ne peux plus aimer sincèrement », nous confie Samira qui conseille ses jeunes sœurs à s’abstenir de s’engager à fond dans des relations amoureuses sans preuve de sentiments réciproques.

Du goumin, Eric s’est forgé de grandes ambitions

Eric (nom d’emprunt) est un professionnel de l’information et de la communication. Victime de déception amoureuse à son âge adolescent, il s’est façonné un autre personnage face à l’amour. Il ne croit plus en la réalité de l’amour. Pour lui, tout n’est qu’hypocrisie quand on évoque le sujet de l’amour. Bien que marié aujourd’hui, il reste sur ses gardes quant à sa foi en l’amour véritable.

En effet, Eric a croisé à l’âge de 19 ans Leslie (Nom d’emprunt) qui lui a fait croire aveuglement à l’existence de l’amour réel. Alors en classe de 1ère, il met toutes ses énergies au service de l’idylle avec celle en qui il croyait pouvoir connaitre le paradis sur terre. Il y met toutes ses énergies. Son argent de poche était dépensé à 2/3 par Leslie sans laquelle le monde s’effondrerait pour le jeune tourtereau. Leslie prend possession de la vie de Eric. Aucun parent, frère ni ami ne parvenait à raisonner ce dernier qui voyait de la jalousie dans les conseils qu’il recevait. « J’ai une fois aiguisé une machette contre un ami qui tentait de me raisonner sur la possession que Leslie prenait sur ma vie. Il a fallu la vigilance d’un ami commun pour éviter le pire », Eric se remémore-t-il encore cet épisode de sa vie 12 ans après. Mais ce dernier n’a eu que ses yeux pour pleurer.

Il a fallu une simple moto ‘’originale’’ pour que Leslie tourne le dos à Eric

Dans sa folie amoureuse, Eric se retrouve face à un rival qui allait chambouler sa vie sentimentale pour toujours. Quand ce rival intervient dans sa relation, l’enchainement et l’allure des évènements n’ont pas tardé à surprendre Eric. Tout d’un coup, Leslie rompt tous les liens avec Eric. Ce dernier cherche à comprendre mais la jeune fille, sujet de sa passion ne veut rien entendre. « Le jour où j’ai pleuré comme un enfant, c’est le jour où Leslie refuse de m’adresser la parole et dans la soirée, je l’aperçois avec son nouveau mec sur sa nouvelle Yamaha ‘’Nano’’. Mon cœur a failli lâcher. J’ai fait une sorte de grève de la faim. J’ai même pensé au suicide car ma souffrance intérieure était atroce. Je pense d’ailleurs que je porte toujours les séquelles. J’ai failli redoubler la classe de 1ère à cause de cette déception. J’ai d’ailleurs été racheté en fin d’année pour pouvoir passer en classe de terminale. Très mal en point, j’ai été au village auprès de ma grand-mère maternelle qui a mis trois semaines pour me remettre sur pieds. Petit à petit, je me suis retrouvé à rater le Bac l’année scolaire qui a suivi et c’était mon premier échec scolaire. Leslie m’a ainsi fait douter de l’existence de l’amour réel à telle enseigne que je n’arrive plus à faire totalement confiance à une femme en matière d’amour. Même à ma propre femme aujourd’hui, ma confiance ne dépasse pas 40% », Eric nous raconte-t-il sa mésaventure amoureuse d’une voix enrouée qui laisse transparaitre son degré de déception en amour.

La déception de Eric ne l’a pas que brisé. Elle a eu un côté positif. Elle a permis à l’adolescent d’alors de redimensionner ses ambitions de vie. Très peu ambitieux au départ, Eric ne va penser désormais qu’à son avenir avec de grands rêves. « Ma déception m’a certes plongé dans une situation de dépression qui m’a même poussé au bord de la misogynie. Pour dire vrai, après ma déception, je détestais toutes les filles. Je pense même que les sociologues, anthropologues et psychologues doivent travailler à chercher une partie des racines de l’homosexualité dans les déceptions amoureuses mal digérées. Imaginez un peu ce que peut devenir un misogyne. Mais fort heureusement que pour mon cas j’ai pu me ressaisir. Au contraire ma déception m’a permis d’avoir de très grandes ambitions. Avant je ne pensais qu’à être un petit salarié et me contenter du peu. Avec la situation que j’ai vécue, je me suis rendu compte que l’amour se nourrit de moyens. Ce qui fait que je me suis fixé dès lors pour limite le ciel en termes d’ambitions. Je me suis décidé à être fonctionnaire international et par la suite ministre de la république et terminer ma vie en grand patron d’entreprise. J’ai ainsi promis comme vengeance contre Leslie, le succès afin qu’elle regrette sa trahison à mon égard », Eric loue-t-il le bon côté de sa déception amoureuse.

Ina

Il pense même que le regret habite déjà Leslie qui est aujourd’hui mère de deux enfants de pères différents et sans mariage. Sans se réjouir de la situation actuelle de Leslie, il pense que ce qu’elle vit est le fruit de sa trahison à son égard. « Je ne sais pas trop mais je pense que Leslie regrette déjà son acte. Sa relation qui m’a donné la déception s’est terminée à la gendarmerie. Elle a même tenté de me reconquérir sans succès. Aujourd’hui, elle est mère de deux enfants de pères différents et elle a eu trois fiançailles avortées. Elle a même envoyé une de ses cousines me demander pardon car elle pense que je suis à l’origine de ses aventures amoureuses infructueuses. Or je n’y suis pour rien. J’ai fini par lui pardonner car elle m’a permis d’être très ambitieux », Eric raconte-t-il les déboires et regrets de Leslie.

Ina, une autre victime du goumin

Ina est une autre victime de déception amoureuse. Elle vivait tranquillement son idylle avec l’homme qu’elle aimait bien. Naïve, elle ne voyait rien de plus beau que l’amour. Après trois (03) ans de relation, son homme lui propose le mariage. N’étant pas prête pour une vie de foyer, Ina demande à son bien aimé de la patience. « Quand il m’a proposé le mariage, je n’ai pas refusé, je lui ai tout simplement demandé de patienter pour que je sois psychologiquement prête car je suis consciente que le mariage n’est pas un luxe mais plutôt un engagement pour toute une vie. Quand je lui ai dit cela, il a d’abord pris ses distances avant de me revenir. J’ai cru qu’il s’était résigné à accepter ma décision et la relation continuait », relate Ina.

C’est dans un village que cette dernière sera invitée au mariage de son homme sans savoir. En effet, c’est au cours d’un des déplacements de Ina dans un village rattaché à la ville de Bobo-Dioulasso qu’elle est invitée à un mariage par une tante de la mariée. Elle se préparait à être présente au mariage quand elle apprend par des indiscrétions que c’était le mariage de son homme avec une autre. Surprise, Ina entre en contact avec son bien aimé pour vérifier l’information. Elle tombe des nues. « Quand j’ai eu l’information, je l’ai écrit pour savoir si c’était vrai qu’il se mariait bientôt et cela en ces termes : ‘’félicitations pour ton mariage’’. Sans gêne, sa réponse est ‘’merci’’. Pour mieux comprendre, je lui demande quand est-ce qu’il a croisé sa future femme. Il me dit que ce sont des détails qui ne me concernent pas. Je lui ai tout simplement répondu : ‘’je te souhaite le meilleur’’ », Ina apprend-t-elle ainsi le mariage de son bien aimé. Elle tente d’ignorer l’incident mais la rupture d’une relation amoureuse laisse toujours des séquelles.

« Quelques jours après m’avoir confirmé son mariage très prochainement, il se pointe chez moi pour m’inviter à ce mariage. Il tente de me rassurer en me disant qu’il compte signer polygamie et si j’étais toujours intéressée, on pouvait continuer notre relation. Je l’ai mis à la porte. C’est plus tard que j’ai su qu’il scolarisait depuis longtemps la fille qu’il s’apprêtait à marier. Il lui a même acheté une nouvelle moto et l’inscrire dans une université privée après son baccalauréat. C’est là que j’ai compris que j’étais une option et non sa priorité », relate Ina d’un ton qui camoufle mal sa déception.

« J’ai prié pour que mon ex meurt »

C’est après s’être bien informée sur tous les contours de la trahison de son homme que Ina a failli déprimer. Perte de poids, monologue accompagné de gesticulations en circulation, des cauchemars, des troubles comportementaux ont commencé à caractériser Ina. Inquiets, ses parents ont pensé qu’elle était souffrante. Ils lui font faire des examens médicaux qui n’ont révélé aucune maladie.

De nature très joviale, Ina devient de plus en plus insaisissable. Elle a du mal à digérer ce qu’elle considère comme une trahison. « J’ai beaucoup souffert et on me faisait savoir que même pendant mon sommeil, je pleurais. Tellement j’étais en colère, j’ai prié pour que mon ex meurt. J’ai aussi prié pour qu’il se fracasse accidentellement et briser ses deux jambes. Mais après je me suis ressaisie. Pour guérir de cette blessure, j’ai trouvé une thérapie à moi qui n’est autre que la danse. C’est avec qu’elle que j’ai commencé à oublier ce triste épisode de ma vie. C’est vrai que je n’ai pas encore pardonné à celui qui m’a blessé mais tout cela est derrière moi et je me reconstruis petit à petit. Il y a actuellement des propositions de relations sérieuses mais je ne suis pas pour le moment prête à m’engager à 100% dans une relation », Ina joue-t-elle la carte de la prudence dans cette phase de convalescence sentimentale.

Visiblement, Samira, Eric et Ina ne sont qu’un échantillon des victimes du ‘’goumin’’ à Bobo-Dioulasso. Bien d’autres jeunes anonymes sont dans leur situation. Cette déception prend tellement de proportion dans la société de manière générale et à Bobo-Dioulasso en particulier que certains jeunes ont aujourd’hui des réticences à s’engager sincèrement dans les aventures amoureuses. Mais pour le moins que l’on puisse dire, les trois victimes de déception amoureuse conseillent les jeunes qui ne l’ont pas encore expérimenté à être prudents dans leurs choix et engagements.

Pour mieux comprendre les implications sociales et psychologiques de cette expérience amère que font beaucoup de personnes, nous avons approché un psychologue. Il nous confirme qu’il reçoit des cas du genre. Il reçoit même des couples dans ce registre pour essayer de renouer les morceaux. Lui c’est Souleymane Ouédraogo. Le spécialiste des sentiments humains fait d’abord des précisions sur la nuance qu’il y a entre la déception amoureuse et le chagrin d’amour.

Pour lui, le chagrin d’amour est, d’abord un sentiment que l’on a envers une personne mais sans toutefois être en relation ou en couple avec cette dernière. « Lorsque deux âmes sœurs se rencontrent et ont des attirances et à quelque part il y a une âme qui n’arrive pas à comprendre ou qui ne sait pas vraiment que l’autre est en train d’aller vers le même sens qu’elle. Ou carrément l’amour n’est pas partagé, cela cause ce qu’on appelle le chagrin d’amour », explique Souleymane Ouédraogo. En revanche, quand on parle de déception amoureuse, précise le spécialiste, c’est lorsqu’on est déjà en relation avec une personne et pour une raison ou une autre, la rupture intervient.

Les possibles causes de la déception amoureuse

A entendre Souleymane Ouédraogo, plusieurs raisons d’ordre communicationnel, financier et familial peuvent justifier une déception amoureuse. « La plupart des déceptions sont souvent dues à des raisons d’ordre communicationnel, financier ou familial. Il est vrai que si tu viens avec ta petite amie ou copain et la famille s’oppose, c’est sûr que ça va créer une déception à quelque part », fait savoir le psychologue.

Souleymane Ouédraogo , psychologue

Selon les explications de ce dernier, les conditions financières, le manque de communication, le manque de sincérité dans l’engagement peut être à l’origine de rupture relationnelle inattendue par l’une des deux parties. Cette rupture inattendue pendant une période de totale confiance à son partenaire peut entrainer la déception amoureuse.

Pour la prise en charge des personnes victimes, le Psychologue Souleymane Ouédraogo fait savoir qu’il gère efficacement ces genres de situation par un véritable travail de reprise de confiance en soi vis-à-vis du patient.

C’est en cela, explique-t-il, que les patients admis pour des soins thérapeutiques sont soumis à des tests pour encore leur redonner confiance en eux-mêmes. « Quand on est dans une situation de déception amoureuse, on a du mal à s’apprécier soi-même. Qui suis-je ? Quels sont mes atouts ? Quand c’est comme ça, c’est un peu difficile de sortir de la situation. Mais si tu parviens à focaliser le patient sur ses atouts et tout ce qui va avec, il se rend tout simplement compte qu’il a juste perdu une bataille mais pas la guerre », Souleymane Ouédraogo lève-t-il un coin de voile sur la thérapie qu’il applique aux patients victimes de déception amoureuse.

C’est ainsi que le psychologue invite les personnes victimes de déception amoureuse à se reconsidérer pour éviter les situations de dépression ou de troubles de comportement. Et Souleymane Ouédraogo pense que la meilleure des choses à faire dans ces concours de circonstance, c’est de se confier à des spécialistes ou le cas échéant à des proches ou amis.

Du reste, on peut retenir que la déception amoureuse est un mal de jeunesse qui tend à être un passage obligé pour beaucoup de jeunes. C’est pourquoi celui ou celle qui trouve l’amour réel sans y être passé peut tenter de rivaliser le bonheur avec les dieux.

Diakalia Siri/ Ouest Info

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...