mercredi, juin 19, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Lutte contre la fraude : Environ 400 tonnes de fer à béton de qualité douteuse saisies à Ouagadougou par l’ABNORM

spot_img

Partager sur

L’Agence burkinabè de normalisation, de la métrologie et de la qualité (ABNORM), dit avoir saisi environ 400 tonnes de fer à béton de qualité douteuse, à l’issue des opérations menées auprès des unités industrielles de production de fer à béton entre le 26 décembre 2023 et le 14 janvier 2024, dans la capitale burkinabè. Le point de cette opération a été fait à la presse, ce vendredi 19 janvier 2024, au siège de l’institution, à Ouagadougou.

Il ne peut se passer une seule année sans que les citoyens burkinabè ne s’indignent de la mauvaise qualité des bâtiments. De l’effondrement de la dalle de l’université Norbert Zongo de Koudougou en passant par celle de l’aéroport de Donsin et les cas de nombreuses autres infrastructures pédagogiques, de nombreux bâtiments se sont effondrés au premier coup de vent ou de pluie comme on le dit dans l’opinion nationale. Très souvent, la qualité des matériaux de construction utilisés est pointée du doigt comme les causes premières de ces désagréments.

Les conférenciers appelles les populations à la vigilance

A lire aussi- Effondrement à l’Université Norbert Zongo de Koudougou : L’Arcop à la trousse des auteurs du crime

L’ABNORM, structure chargée de la surveillance de la qualité des produits, entend mettre fin à ces situations. C’est pourquoi, elle a entrepris courant décembre 2023 et janvier 2024, une opération de contrôles d’unités industrielles de production de fer à béton, d’entrepôts et de magasins d’entreposage, ainsi que certains sites de commercialisation. Cette opération a permis de mettre la main sur certains producteurs indélicats et de découvrir aussi la perfidie mise en œuvre dans ce milieu pour mener leurs activités.

 A l’occasion de cette sortie, expliquent les conférenciers, la direction du contrôle et de la qualité a mis la main sur des camions, contenant environ 400 tonnes de fer de qualité douteuse.

Dans une des unités de production visitées, deux camions contenant chacun 100 tonnes de fer ne présentant aucune marque visible en lien avec les caractéristiques et les origines des fers. « Alors que les normes sur les fers en béton, exigent que lesdits fers portent une marque de laminage permettant de reconnaître au moins l’usine de production, le diamètre et la longueur. Un autre stock de fer portant de fausses caractéristiques, a aussi été retrouvé toujours au sein de la même unité de production » a laissé entendre le directeur général de l’ABNORM, Habraham Somda avant de dénoncer la perfidie des producteurs et commerçants. « Ce qui est surprenant est que ce sont ceux-là même qui dénonçaient sans cesse l’inondation du marché burkinabè par des fers à béton de qualité douteuse qui sont eux-mêmes les principaux auteurs de ces agissements, car l’essentiel des saisies susrelatées ayant été effectuées au sein de leurs unités industrielles » s’étonne Habraham Somda.

Le directeur général de l’ABENORM Abraham Somda appelle les producteurs du fer à béton à respecter les normes

Lors de ce contrôle aussi, confie-t-il, il a été constaté, des contenus dans un autre camion, des fers à béton estimés à 40 tonnes estampillés de la marque d’une autre usine, dans l’enceinte de l’unité industrielle dont les marchandises ont fait l’objet de la saisie.

L’exportation du fer à béton du Burkina Faso, rappelle-t-il, sans marquage constitue une entrave, non seulement à la règlementation nationale, mais également à celle communautaire contenue dans le protocole additionnel.

À l’issue de cette conférence de presse, les conférenciers recommandent aux populations d’être plus vigilantes lors de l’achat des fers à béton, en prenant le soin de vérifier le marquage et la résistance de ce matériel. Il les invite également à dénoncer toutes suspicion sur la qualité des fers à béton au 80 00 11 84.

Pour rappel, l’ABNORM a pour mission la mise en œuvre de la politique nationale en matière de normalisation, de certification, de contrôle et de promotion de la qualité, de métrologie et d’accréditation. À ce titre, il est chargé, d’élaborer et de faire appliquer les textes réglementaires et législatifs en matière de qualité, dans tous les secteurs d’activités.

Eric Zoundi/correspondant à Ouaga pour Ouest Info

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...