dimanche, juin 16, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Lutte contre le VIH : La 2ème phase de la campagne nationale de dépistage officiellement lancée

spot_img

Partager sur

L’Association Espoir pour Demain de lutte contre le VIH/SIDA a procédé dans la matinée de ce vendredi 15 décembre 2023 à Bobo-Dioulasso, au lancement de la 2ème phase 2023 de la campagne nationale de dépistage du Virus Sida. Objectif, détecter d’éventuels cas d’infection pour une meilleure prise en charge afin de briser la chaine de transmission de ce Virus.

Quoi que le VIH/SIDA ne soit plus une maladie qui inspire peur et frayeur comme à ses débuts; le constat est qu’il est toujours d’actualité au Burkina Faso avec un taux de prévalence inquiétant chez certaines populations cibles.

C’est du reste le constat fait par l’Association Espoir Pour Demain. C’est en cela qu’a été lancée cette campagne de dépistage, à en croire la Présidente de l’association. « La réalisation de cette campagne de dépistage part du constat que le VIH est toujours là et surtout au niveau de la population la plus jeune c’est-à-dire les enfants, les adolescents. Il est vrai que le taux de prévalence au niveau national est un peu acceptable mais il y a des groupes cibles au sein desquels la prévalence va jusqu’à 28%. C’est inquiétant », Christine Kafondo situe-t-elle le cadre de cette campagne de dépistage.

Christine Kafondo, présidente de l’association Espoir Pour Demain

Selon elle, cette campagne est également le lieu d’interpeller les populations à se faire dépister. Pour la présidente, il n’y a pas de crainte à se faire dépister. Au contraire estime-t-elle que se faire dépister contribue à se protéger et à protéger les autres. Ainsi, avance Christine Kanfando, « qu’être responsable c’est connaitre sa sérologie, être responsable c’est prendre soin des autres ».

Dix jours durant, des séances de dépistage gratuit seront animées par les structures associatives communautaires de lutte contre le VIH. « On vient de lancer la campagne. Et dans chaque structure, il y aura des passages de dépistage proposé gratuitement à la population. Il y a également des cadres de dépistage qui sont spécifiquement dédiés pour cela ».

Seydou Ouattara est le Secrétaire permanent du conseil national de lutte contre le SIDA et les infections sexuellement transmissibles. Pour lui, les campagnes de dépistage s’imposent car, affirme-t-il, que la lutte contre le SIDA passe par le dépistage.

Seydou Ouattara, Secrétaire permanent du conseil national de lutte contre le SIDA et les infections sexuellement transmissibles

Selon lui, le VIH au Burkina Faso est encore d’actualité en témoigne le nombre important de nouveaux cas enregistrés à chaque campagne. « A chaque campagne, nous détectons en moyenne environ 250 à 300 cas de nouvelles infections. Si ces dépistages n’avaient pas eu lieu, ça aurait été des personnes qui vivent dans la communauté sans connaitre leur statut sérologique et qui pourraient continuer à transmettre le VIH. Voilà l’opportunité que nous essayons de saisir pour ces campagnes de dépistage », Seydou Ouattara a-t-il jugé important de se faire dépister.

C’est pourquoi, il a invité toute la population à adhérer massivement à cette 2ème phase de campagne de dépistage en vue d’atteindre les prévisions de l’Onusida qui est d’éradiquer le VIH/SIDA à l’horizon 2030.

Diakalia SIRI/Ouest Info

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...