mercredi, juin 19, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

MouDassirou Sana : Agent immobilier la journée et caissier de restaurant la nuit

spot_img

Partager sur

Agent immobilier le jour et caissier la nuit, Mou Dassirou Sana est un jeune de 32 ans. Ainé d’une fratrie de quatre enfants, Sana comme l’appelle les intimes, force l’admiration par son abnégation et son ardeur au travail. Espoir d’un père aux conditions financières peu reluisantes et d’une mère commerçante, Sana est, aujourd’hui perçu par son entourage comme un modèle de combativité, d’acharnement au travail bien fait. Lumière sur un jeune aux grandes ambitions.   

Calme, peu loquace, taquin, trapu et de teint noir bien ciré. C’est le résumé physique et moral d’un jeune qui fait l’objet d’admiration dans son entourage pour sa combativité et son sens du travail bien fait.

Titulaire d’une licence en Droit, Sana MouDassirou est actuellement agent immobilier dans une société de gestion immobilière dénommée Cabinet International Consulting (CIC). Parallèlement à cette activité qu’il exerce dans la journée, il est aussi caissier dans un restaurant la nuit tombée.

Partagé entre ces deux boulots aux exigences notoires, la pression du travail est le quotidien du jeune trentenaire. Son repos est parfois négocié entre 17 heures et 19 heures, le temps de passer de son travail du jour à celui de la nuit.

Amoureux du travail bien fait, il n’a presque pas de jour de repos. Loin d’être pour lui un fardeau, bien au contraire, Sana combine les deux boulots avec grand amour depuis un peu plus de trois ans. « J’avoue que ces deux boulots sont des boulots à pression. De l’autre côté à l’agence immobilière, il faut courir de gauche à droite. Ici, également à la caisse, c’est très difficile surtout pendant les moments de fête. Il faut finir souvent à 02 heures ou 04 heures du matin et tout faire pour être au cabinet à 7 heures. J’avoue que ce n’était pas du tout facile à mes débuts. Mais avec le temps je me suis adapté », raconte-il d’une voix enjouée.

Parcours de Sana

Au départ, rien ne disposait l’agent immobilier et caissier à des études de droit. En effet, après un baccalauréat G2 option comptabilité obtenu en 2013, Sana passe la même année son test pour intégrer l’école de Marketing. Ayant échoué à ce test et face aux ressources financières limitées de sa famille de l’inscrire dans une université privée, il fait une année blanche. L’année universitaire suivante, c’est-à-dire en 2014, il s’inscrit en Droit à l’université Nazi Boni de Bobo-Dioulasso.

Au bout de quatre années de formation, il sort titulaire d’une licence. Le jeune Sana se lance à la recherche d’un stage pratique pour mettre en œuvre ses connaissances juridiques. C’est ainsi qu’il se retrouve au Cabinet International Consulting en 2018. Durant son stage, il attire l’attention de sa directrice de par sa sympathie et ses bons résultats. Son courage et sa bravoure également ne laissent pas sa patronne indifférente. Elle décide ainsi de l’engager après six mois de stage. Depuis lors, Sana est devenu un des piliers essentiels du Cabinet de gestion immobilière.

Cheik Oumar Ganou, collègue de Sana

C’est ainsi que deux ans après soit en 2020, il décide d’ajouter une autre corde à son arc afin d’accroitre ses revenus. Il est engagé comme caissier à l’espace Poulet d’or. 2020-2023, cela fait déjà trois ans que le trentenaire allie son boulot de caissier et celui d’agent immobilier avec tout l’effort physique et intellectuel que cela exige. Ce qui suscite l’admiration de son entourage.

Témoignages sur Sana

Les témoignages sur le courage et la soif de réussir de Sana fusent de partout. Au Cabinet tout comme au restaurant, chacun de ses collaborateurs parle de la combativité d’un jeune qui s’illustre par son engagement et sa rage de se faire une place au soleil.

« Si je dois résumer Sana, je dirai tout simplement que c’est un jeune battant. », témoigne Fanta Coulibaly, employeuse de Sana au Cabinet International consulting. « Sana est un collaborateur hors-pair. Nous avons de très bons rapports. On se substitue chaque semaine. Comme il y a deux caisses si lui, il est de ce côté moi je suis de l’autre côté ; ainsi de suite. Mais pour dire vrai, il est très engagé pour son travail », nous confie Cheik Oumar Ganou, collègue de Sana au Poulet d’or.

En effet, sur la personnalité de Sana, chacun de ses proches et collaborateurs a beaucoup à dire mais tous reconnaissent en lui, les qualités d’un jeune aux grandes ambitions. Même si chacun déplore son manque d’hygiène. « Côté corporel, il est propre ! Mais son défaut apparent c’est le manque d’ordre autour de lui à son lieu de travail. Il laisse souvent trainer des petites choses sans les ranger. Ce sont des petits trucs auxquels il ne prête pas grande attention. », témoigne Cheick Oumar Ganou sur le petit défaut apparent de Sana.

Fanta Coulibaly, responsable du International Consulting (CIC)

Sur ce que sait Fanta Coulibaly comme défaut chez Sana, elle embouche la même trompette que Cheick Oumar Ganou. « Sana a du mal à mettre de l’ordre dans son propre bureau.  Souvent, je suis obligée de lui dire qu’il n’a pas toujours besoin d’attendre la femme de ménage pour que son bureau soit propre. Mais il a du mal à se corriger de ce petit défaut », souligne la Patronne de Sana qui ne manque pas tout de même d’être admirative de son employé pour son sens de loyauté dans le travail.

Les ambitions de Sana

A 32 ans, célibataire et sans enfant, Sana nourrit de grandes ambitions. Dans sa tête bouillonne une idée : celle d’être un jour son propre patron. En effet, eu égard à ses expériences, le trentenaire ambitionne ouvrir son propre cabinet de consultation juridique ou une agence immobilière.

Avec ce rêve, rien ne détourne Sana de ses ambitions car estime-t-il qu’il n’y a pas de temps à perdre dans un pays où l’espérance de vie n’est pas élevée. « Tous les soirs, je suis ici à la caisse, je vois mes amis qui viennent avec leurs petites amies manger, faire tout et repartir. En fait, je pouvais faire comme eux. Mais je me dis que ça, ce n’est pas ma nature en réalité. J’ai des objectifs, et je travaille à les atteindre. C’est vrai que je suis très jeune mais l’espérance de vie au Burkina Faso est limitée. », nous confie Sana d’un ton rassurant quant à l’atteinte de ses objectifs de vie.

Du reste, le jeune Sana invite tous les jeunes de son âge à avoir des ambitions et se donner les moyens de les réaliser. Ce qui doit, conseille-t-il, les amener à abandonner le culte des diplômes qui conduit beaucoup de jeunes à leur perte. « Peu importe le niveau d’études, si un travail peut permettre de faire des économies à la fin du mois, il n’y a pas de quoi hésiter à le faire », c’est ce à quoi l’homme résume sa philosophie de vie.

Du haut de ses 32 ans, MouDassirou Sana est le résumé d’un exemple de vie de jeunesse qui peut inspirer les jeunes de son âge qui s’apitoient sur leur sort. Par la force de courage de Sana, il est aisé de se convaincre qu’entre les ambitions et la volonté de les réaliser, l’on ne doit avoir de limite que le ciel.

Diakalia SIRI/ Ouest Info

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...