vendredi, avril 19, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Orodara : Après « eau Babali », Mahamoudou Barry lance « Babali boissons »

spot_img

Partager sur

Il a été inauguré, le vendredi 23 février 2024 à Orodara, chef-lieu de la province du Kénédougou, région des Hauts-Bassins, une unité industrielle dénommée « HASSEY international », spécialisée dans la production de boissons gazeuses de marque « Babali ». C’était en présence du premier ministre, de membres du gouvernement et plusieurs acteurs de monde des affaires.

Mahamoudou Barry, patron de l’eau minérale Babali, en est le promoteur. Il dit vouloir ainsi, diversifier ses activités et offrir aux consommateurs, une gamme variée de « produits de qualité ».

« Après le succès rencontré par l’unité de production de l’eau minérale créée en 2009, nous avons senti le besoin de diversifier nos activités et d’offrir à nos consommateurs une gamme variée de produits de qualité répondant à leurs besoins et à leurs attentes » explique-t-il.

Coupure du ruban par le premier ministre marquant l’ouverture officielle de l’unité industrielle

Les saveurs de citron, d’orange, d’énergie, de Colas et de l’eau gazeuse viennent ainsi selon lui, enrichir l’offre de la marque « Babali », renforçant du même coup, sa position sur le marché des boissons au Burkina Faso.

« HASSEY international », un investissement de 7,470 milliards FCFA

« HASSEY international », productrice des boissons gazeuses de marque « Babali » est un projet ambitieux à en croire son promoteur.

7,470 milliards FCFA, c’est l’estimation des investissements pour mettre pied cette unité industrielle qui fait la fierté de toute la région des Hauts-Bassins.

Mahamoudou Barry, promoteur de HASSEY international

Avec ce rêve devenu une réalité, le promoteur se dit fier de contribuer à donner du travail à la jeunesse du Burkina Faso. « Nous contribuons ainsi à porter le nombre d’employés de nos deux sociétés, PRESTA-SUD (productrice de l’eau minérale Babali) et HASSEY international (productrice de la boisson babali) à 562 agents permanents, 7000 journaliers avec 10 000 emplois indirects » a-t-il dévoilé sous un tonnerre d’applaudissement de l’assistance.

« Notre objectif c’est d’être parmi les leaders au Burkina »

L’objectif du promoteur est clair. Être parmi les leaders de l’industrie des boissons au Burkina Faso. « Nous réaffirmons l’engagement de notre entreprise dans la quête permanente de l’excellence. Nous nous engageons à maintenir les normes les plus élevées en matière de qualité, d’innovation et de responsabilité sociétale » a rassuré Mahamoudou Barry.

Déterminée et engagée, HASSEY international, tout comme l’ensemble des industries du Burkina Faso, fait face à de nombreuses difficultés selon son promoteur.

Et ce dernier de mettre à profit la présence du chef du gouvernement pour les lui rappeler tout en espérant des « solutions idoines ». Ce sont les coûts élevés de l’électricité « du fait de la nouvelle tarification de la SONABEL », la concurrence déloyale et la lenteur administrative dans le cadre de la délivrance de certains documents administratifs nécessaires à l’importation de certaines matières premières.

Le premier ministre se dit émerveillé par les investissements

« C’est du concret »

Emerveillé par les investissements, le premier ministre, Apollinaire Joachimson Kyélèm de Tambèla n’a pu contenir sa joie. « C’est du concret et c’est le Burkina Faso qui gagne », dit-il avant de rappeler que le gouvernement compte sur les opérateurs économiques pour booster l’économie du pays dans tous les secteurs.

Ainsi, invite-t-il l’ensemble des Burkinabè, les opérateurs économiques notamment, à emboîter les pas du promoteur de HASSEY international en investissant.

Tout en encourageant le promoteur, le premier ministre invite les Burkinabè à consommer les produits « Babali » afin que ceux-ci grandissent pour aller à la conquête du marché international.

Toutefois, rassure-t-il, que le gouvernement mettra tout en œuvre pour accompagner ces genres initiatives.

Romuald Somda/correspondant à Orodara pour Ouest Info

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...

Baccalauréat 2023 dans les Hauts-Bassins : Le plus vieux candidat a 65 ans

Les épreuves écrites de la session 2023 du Baccalauréat ont débuté officiellement ce mardi 20 juin 2023 sur toute l’étendue du territoire national. Dans...