vendredi, avril 19, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Soins en dehors des centres de santé : Bientôt des « hôpitaux ambulants » à Bobo et Ouaga

spot_img

Partager sur

Le Service d’Aide Médicale Urgente du Burkina (SAMU) est une nouvelle structure chargée des évacuations sanitaires urgentes. Doté d’ambulances médicalisées, ce service a pour objectif d’assurer une prise en charge médicale des urgences sanitaires en dehors des centres de santé. Une équipe de journalistes en immersion a touché du doigt les réalités de nouveau service en cours d’opérationnalisation à Ouagadougou. C’était dans la matinée du mardi 19 décembre 2023.

Service d’Aide Médicale Urgente (SAMU). C’est un service bientôt disponible pour prendre en charge les situations sanitaires urgentes en dehors des centres de santé. Cette structure qui a vu le jour en 2021 est dotée d’ambulances médicalisées et de personnel qualifié pour prendre en charge les personnes en situation de détresse avant et pendant leur transport vers les centres de santé adaptés.

Selon Armel Flavien Kaboré, directeur général du SAMU, avec ce service, « c’est comme si c’était l’hôpital qui se déportait vers le malade pour commencer les premiers soins avant de le transférer vers un hôpital ou centre de santé adapté à son état. Alors qu’avant, ces personnes-là devaient se déplacer par leurs propres moyens pour arriver à l’hôpital et pendant tout ce temps-là, il n’y a pas de prise en charge. Ce qui conduit parfois à des situations malheureuses ».

Une équipe de journalistes en immersion a touché du doigt les réalités de nouveau service en cours d’opérationnalisation à Ouagadougou

Ainsi, une démonstration sous forme de simulation a été faite pour faire découvrir aux visiteurs du jour la qualité du travail et le niveau technologique des services du SAMU. Cet exercice suivi d’une visite des infrastructures a permis aux professionnels de médias de se rendre compte que le SAMU est déjà partiellement fonctionnel car il assure pour le moment le transport de malades d’un centre de santé vers un autre ou pour des examens de patients hors des centres de santé.

Ces interventions sont assurées par des ambulances médicalisées de dernière génération avec tout le dispositif nécessaire à la prise en charge d’un malade en situation d’urgence. A bord de ces ambulances, on trouve des médecins et attachés de santé urgentistes, anesthésistes et réanimation.

Ces ambulances à l’allure d’un hôpital qui seront bientôt opérationnelles à Ouaga et à Bobo

Le SAMU est doté d’une salle informatique et d’une salle de régulation entièrement équipées et dotées de personnel qualifié. Le directeur général de la structure Armel Flavien Kaboré souligne que la phase d’intervention dans les domiciles, lieux publics et services est en attente d’être opérationnelle. Il rassure que tout est prêt et il ne reste plus que l’opérationnalisation du numéro vert. « Pour ce qui est des interventions à domicile ou dans les lieux publics, ce n’est pas encore fonctionnel puisqu’il nous faut l’activation du numéro vert gratuit qui est le 15 mais qui n’est pas encore fonctionnel. Dès qu’il sera fonctionnel, les appels seront gratuits », rassure le directeur général du SAMU.

Pour ce qui est de l’intervention des ambulances du SAMU, les services sont pour le moment payants. Mais Armel Flavien Kaboré rassure « qu’un travail est en train d’être fait pour revoir les tarifs et si possible rendre les services du SAMU gratuits ».

Il convient de préciser que le SAMU va couvrir pour le moment les villes de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso. L’antenne de Bobo-Dioulasso sera fonctionnelle à partir de 2024.

Abdoulaye Tiénon

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...

Baccalauréat 2023 dans les Hauts-Bassins : Le plus vieux candidat a 65 ans

Les épreuves écrites de la session 2023 du Baccalauréat ont débuté officiellement ce mardi 20 juin 2023 sur toute l’étendue du territoire national. Dans...