Home Economie & Développement Relance économique de Bobo : les députés de la région et les élus consulaires s’engagent

Relance économique de Bobo : les députés de la région et les élus consulaires s’engagent

0
Relance économique de Bobo : les députés de la région et les élus consulaires s’engagent

Les 10 députés de la région des Hauts-Bassins plus un élu de la liste nationale ont rencontré ce samedi 26 octobre à la chambre de commerce à Bobo-Dioulasso, les élus consulaires de la région.

Ce fût une rencontre du donner et du recevoir qui à permis de discuter des problèmes de la ville de Sya. La région des Hauts Bassins totalise 10 députés (06 pour le Houet , 02 pour le Kenedougou et 02 pour le Tuy ). Un 7ème député s’est ajouté à la province du Houet en la personne de l’honorable Moussa Zerbo qui a été élu sur la liste nationale de l’UPC. Tous ces députés étaient présents à l’exception du député Maire de Bama. Les honorables députés conduits par Alfred Sanou, ont présenté leur institution et son fonctionnement aux élus, communication présentée par le député Léonce Sanou du MPP.

En retour, les élus consulaires ont profité pour leur exposer les vrais problèmes de la capitale économique. Ils souhaitent que les députés de la région s’en imprègnent et défendent cette ville et partant, la région des Hauts-Bassins toute entière. Le problème de la fermeture des usines, le problème des huiliers, de l’aéroport international de Bobo-Dioulasso sont entre autres, les sujets débattus.

Du reste, les deux parties se sont accordé à désormais agir en synergie d’action pour donner à la ville carrefour qu’est Bobo, son lustre d’antan. Le Président de la chambre régional des Hauts Bassins compte s’appuyer sur ces députés de la région pour porter la voix de région à l’hémicycle et influencer le gouvernement à faire bouger les lignes afin que cette ville joue pleinement son rôle de capitale économique de notre pays. Les députés ont promis d’être disponibles en tout temps et en tout lieu pour la défense des intérêts de la région dans tous les domaines.

Ben Idriss

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here