mardi, juin 18, 2024

WhatSapp : +226 71 13 69 42

spot_img
spot_img
spot_img

Réveillon du nouvel an à Bobo : Des jeunes passent la nuit à la place Tiéfo Amoro pour veiller sur le pouvoir de IB

spot_img

Partager sur

Ce 31 décembre 2023, alors que les uns et les autres prennent d’assaut des restaurants, boîtes de nuit et autres lieux de réjouissance, les membres de la planète des jeunes panafricaniste ont quant à eux, opté de passer la nuit à la place Tiéfo Amoro pour disent-ils, veiller sur le pouvoir du capitaine Ibrahim Traoré qui aurait, 24 heures auparavant (le 30 décembre), échappé à une tentative de déstabilisation.

Il était 22h quand nous arrivons sur les lieux. Sur des engins, à terre ou sur des chaises, bravant le froid, ces jeunes, avec le drapeau du Burkina Faso en main, sont déterminés à passer la nuit du réveillon du nouvel an en ces lieux.

Tel un CDR (comité de défense de la révolution) au temps du CNR du capitaine Thomas Sankara, leur objectif, veiller sur le pouvoir de la transition qui aurait échappé à une tentative de déstabilisation le 30 décembre dernier. « Le pouvoir de Ibrahim Traoré, c’est le pouvoir du peuple comme il l’a si bien dit lui-même. Si c’est le pouvoir du peuple, c’est que le peuple doit veiller sur son pouvoir », a expliqué Nestor Podassé avant d’ajouter que c’est de façon volontaire que les jeunes ont pris cette initiative.

Dans la soirée du samedi 30 décembre en effet, des soutiens du capitaine Traoré ont appelé, via les réseaux sociaux, la population à descendre dans la rue pour défendre le régime, après la diffusion de rumeurs selon lesquelles des tentatives de déstabilisation de l’exécutif étaient en cours.

Avant ce nième appel à défendre le pouvoir de la transition qui serait menacé, il convient de rappeler que plusieurs carrefours de la ville de Bobo-Dioulasso sont investis par des jeunes pour, selon eux, assurer la veille citoyenne, c’est-à-dire, pour alerter tout cas suspect.

Abdoulaye Konkombo/stagiaire

La rédaction
La rédaction
Ouest Info est un média en ligne basé à Bobo-Dioulasso dans la région de l’Ouest du Burkina Faso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Suivez nous sur Facebook

ARTICLES POPULAIRES

Bobo-Dioulasso : Elle décroche le BAC à 16 ans

Agée de 16 ans, Sanou Awa Farida était la plus jeune candidate de la région des Hauts-Bassins à la session 2023 du Baccalauréat. Examen...

Ali Konaté : L’homme qui a « gracieusement » offert ses engins pour réparer le pont de la Guinguetta

Ali Konaté. Ce nom est certainement connu comme étant celui du président de l’union nationale des dozos (UND) du Burkina.Mais derrière ce chasseur traditionnel...

Lonabet: La plateforme de pari sportif en ligne de la LONAB

Le « Pari sportif » est un produit dérivé de la gamme Faso Pari logée dans l'architecture de marque de la LONAB. C'est un jeu...

Village de Pala : Les pas de Dinguin Gbaga ou les traces de l’existence d’un homme géant

Pala est un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso. Habité en majorité par des forgerons bôbô, le village dispose de lieux mythiques qui...

Bobo-Dioulasso: Plus de 3 600 ha mobilisés par 26 sociétés immobilières

3 628,68 ha. C’est la superficie totale de terre mobilisée par 26 sociétés de promotion immobilière dans la commune de Bobo-Dioulasso.De ces 26 sociétés...

Transport aérien : Le groupe EBOMAF lance Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023

Le groupe EBOMAF veut lancer Liza Aviation à Bobo Dioulasso le 27 avril 2023. Le leader du BTP a choisi de faire le vol...